Actu people

"J'étais enceinte" : Jean Lassalle visé par une enquête pour viol et agressions sexuelles

Jean Lassalle est dans la tourmente. Jean Lassalle visite le village du Tour de France cycliste à Pau. © Fabien Faure / Bestimage - © BestImage, Fabien Faure

Alors qu'il est en ce moment présent dans la saison 2 de l'émission Les Traîtres, diffusée sur M6, voilà que Jean Lassalle se retrouve dans la tourmente. En effet, l'ancien candidat à l'élection présidentielle est visé par une enquête préliminaire pour des "faits de viols et d'agressions sexuelles", selon nos confrères de BFMTV. Ouverte en mai dernier, cette enquête a été confiée à la police judiciaire de Bordeaux et fait suite au dépôt de plainte d'une femme, aujourd'hui âgée de 45 ans. Cette dernière accuse l'homme politique de l'avoir violée en 2010. Toujours selon nos confrères de la chaîne d'information continue, tout aurait commencé par une histoire à régler au sein de l'école de sa fille. "J'étais très perturbée. Il fallait que je la change d'école. Nous étions en pleine campagne pour les élections régionales. J'ai pensé que les candidats pouvaient m'aider", confie-t-elle à BFMTV.

Il m'a embrassé deux fois. Je l'ai repousséJean Lassalle va alors tenter d'aider la maman. "Il me demande de le rejoindre dans un grand hôtel de Bordeaux. J'y vais avec mes affiches et mon pot de colle en pensant qu'il s'agit d'une réunion de l'équipe", déclare-t-elle. Mais à son arrivée, la mère de famille se serait retrouvée seule en face de l'homme politique. "Là, il commence par me parler de la campagne, du dossier de la ligne à grande vitesse. Il m'a embrassé deux fois. Je l'ai repoussé. Je lui ai même dit que je pouvais appeler quelqu'un d'autre s'il voulait".

Mais selon ses déclarations, Jean Lassalle aurait continué de "l'assaillir". "À ce moment-là, je ne savais plus quoi faire. Je lui ai dit que j'étais enceinte, ce qui était le cas. Mais il ne m'a pas cru. Et puis voilà...". Âgée d'une trentaine d'années, la jeune femme n'aurait rien dit à son mari mais parvient à se confier auprès de plusieurs amis. "Des proches qui doivent d'ailleurs être auditionnés dans les tout prochains jours par les enquêteurs de la police judiciaire de Bordeaux en charge du dossier", précisent les journalistes de BFMTV.

J'ai voulu porter plainte pour dénoncer les faits, faire en sorte qu'il ne fasse pas d'autres victimesToutefois, la jeune femme continue d'échanger avec Jean Lassalle pour pouvoir régler les problèmes d'école de sa fille. "À l'époque, j'étais très perturbée par le problème de ma fille dans son école. J'étais sous traitement médicamenteux". Si elle a accepté de participer à un repas de l'équipe de campagne du candidat, elle a souhaité déposer plainte dix ans après les faits supposés. "Cela m'a même conduit à faire une tentative de suicide. Et puis, récemment, j'ai décidé de changer de vie. J'ai voulu porter plainte pour dénoncer les faits, faire en sorte qu'il ne fasse pas d'autres victimes et refermer cette parenthèse", explique-t-elle. Pour l'instant, ni Jean Lassalle ni son entourage n'ont réagi à ces accusations.

Jean Lassalle est présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

publié le 21 juillet, Alice GENSSE , Purepeople

Liens commerciaux