Actu people

"J'ai fait beaucoup de speed dating cet été" : Aurélie Casse à la tête de C L'Hebdo, son départ de BFMTV comme une "rupture"

Aurélie Casse fait sa rentrée cette semaine sur France Télévisions. Aurélie Casse au photocall pour la conférence de presse de rentrée de France TV à la Grande Halle de la Villette à Paris, France. © Coadic Guirec/Bestimage - © BestImage, COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Comme pour beaucoup d'élèves, cette semaine du 4 septembre 2023 marque la suite de la grande rentrée, mais à la télé ! Aurélie Casse fait son retour devant les caméras de France Télévisions, France 5 plus précisément, dès ce lundi autour de la table d'Anne-Elisabeth Lemoine dans C à vous, tandis qu'elle présentera, accompagnée d'un groupe de chroniqueurs, C L'Hebdo dès ce samedi 9 septembre à 18h55. Cet été, on avait appris quelle héritait de l'émission après le départ d'Ali Badddou, un nouveau départ professionnel qui a toutefois laissé le journaliste "meurtri".

Dans les colonnes de Télé Star, paru ce lundi 4 septembre 2023, celle qui a perdu un être cher est revenue sur son départ de BFMTV, confiant qu'elle "n'a pas hésité une seconde" quand on lui a proposé d'animer C L'Hebdo. "Il y avait tout un terrain de jeu que je n'avais pas encore expérimenté. Mais comme j'aime beaucoup BFMTV, j'ai vécu mon départ comme une rupture amoureuse. J'y travaillais depuis sept ans et je m'y sentais très bien", se souvient-elle.

Sinon, on pourrait vite s'ennuyer...Mais si le titre de l'émission reste identique, la formule change, comme elle l'a assuré. Notamment grâce aux chroniqueurs qu'elle a recrutés ces dernières semaines : "Je me suis constitué une bande (Natacha Polony, Matthieu Belliard, Victor Dekyvère...), comme à BFMTV, avec une complicité à établir. Je ne vais pas prendre que des gens que j'aime, c'est très important." Et pour ce faire, elle a tout simplement rencontré les potentiels candidats : "J'ai fait beaucoup de speed dating cet été. Avec une bande, on ne peut pas tricher car il faut travailler quotidiennement ensemble. Les chroniqueurs n'auront pas le même âge, ni le même regard ou la même sensibilité. Sinon, on pourrait vite s'ennuyer...", argumente celle qui avait eu droit à un pot de départ très festif.

Marc-Olivier Fogiel, directeur général de la chaîne BFMTV, avait tenu à saluer son expertise au moins de juin, après l'annonce de son départ : "Ton talent est aujourd'hui éclatant." Quant à son passage de relais avec Ali Baddou, il s'est très bien déroulé, comme elle l'explique Télé Star : "Nous avons échangé et il s'est montré très élégant à mon égard."

publié le 4 septembre, Georgia Yu , Purepeople

Liens commerciaux