Actu people

Harry seul contre tous : Charles III et le prince William ne cèderont pas à son chantage

Le prince Harry n'est pas encore certain d'assister au couronnement de son père, le roi Charles III Le prince Harry accorde son unique interview au Royaume Uni au journaliste Tom Bradby pour la sortie de son autobiographie choc "Spare" (Le Suppléant). © BestImage, JLPPA / Bestimage

Dans environ deux mois, la monarchie britannique connaîtra un événement de grande envergure : le couronnement du roi Charles III, le premier depuis plus de soixante-dix ans, le temps passé sur le trône par la reine Elizabeth II. Les invitations ont plu, de grandes célébrités sont attendues. Mais la question de la présence du prince Harry et de son épouse Meghan Markle posent encore question, en plein coeur du scandale que leurs révélations ont provoqué.

Évidemment, les nombreux reproches formulés dans le documentaire de Meghan et Harry et dans les mémoires du prince à l'encontre de la famille royale ont fait naître une certaine animosité entre le couple Sussex et le reste du clan royal. Ce dernier, interdit à toute prise de parole et confrontation en raison du protocole, continue de planifier et d'agir comme si de rien n'était. Mais dans un peu plus de deux mois, le roi Charles III sera officiellement couronné au côté de son épouse, la reine consort Camilla Parker-Bowles. Un événement en grandes pompes auquel de nombreuses personnalités ont été conviées. Meghan et Harry les premiers.

Mais pas certains que les parents d'Archie et Lilibet (3 ans et 1 an) fassent le déplacement. Il faut dire que le couple n'est pas certain de l'accueil auquel il aura droit dès lors qu'il foulera le sol britannique. Le prince Harry a même exigé une condition pour qu'il officialise sa venue : des excuses de son père et de son frère. Pour le , aucun doute : le roi Charles III et le prince William ne lui donneront pas ce qu'il veut et ne cèderont pas au caprice du prince Harry.

Une pilule difficile à avaler

Depuis qu'il s'est éloigné de la monarchie et installé aux Etats-Unis, le prince Harry tire à balles réelles sur ses proches. Il a notamment fait part du manque de tendresse de son père à la mort de Diana, de la bagarre survenue entre lui et William au sujet de Meghan Markle, du côté manipulateur de sa belle-mère Camilla Parker-Bowles et des coulisses de réunions très tendues avant qu'il n'acte son départ du noyau dur de la famille royale. En bref, Harry n'a laissé aucun répit à son père et son frère, bien décidés à lui rendre la monnaie de sa pièce à leur manière.

publié le 25 février, Charlotte Pletcher, Purepeople

Liens commerciaux