Actu people

Grichka Bogdanoff atteint d'un trouble qui le distinguait de son frère ? Interrogations de sa propre famille

Igor et Grichka Bogdanof sont presque indissociables. Les frères Igor et Grichka Bogdanoff (Bogdanov) - People au village lors du Tournoi de Roland-Garros (les Internationaux de France de tennis) à Paris, le 28 mai 2016. © Dominique Jacovides/Bestimage - © BestImage, DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Ils ont passé leur vie ensemble, se sont fait connaître ensemble et ils sont morts ensemble. Grichka Bogdanoff est décédé des suites de la Covid-19 fin 2021, son frère jumeau, Igor, est mort quelques jours plus tard début 2022. Une triste fin pour ceux qui ont vulgarisé la science et ont intéressé des millions de Français devant leur poste de télévision avec leurs émissions. - Projet X 13 sur 13e rue, Rayons X, sur France 2, Science X...

Difficile de différencier Grichka et Igor Bogdanof. Ce sont des jumeaux qui ont tout fait pour que leur gémellité soit une des composantes de leur carrière. Même leur métamorphose physique a été synchronisée. Mais il y a une chose qu'ils n'avaient pas en commun comme l'avait fait savoir Grichka en 2020 lors d'un entretien à Ici Paris. "Mon QI est de l'ordre de 180. J'ai été testé officiellement Asperger. Ça me permet de mieux situer les caractéristiques de mon fonctionnement psychique. Par exemple, apprendre par coeur les milles premières décimales du nombre pi", avait-il révélé.

Une déclaration à prendre avec des pincettesEtudes approfondies (DEA) en sémiologie et doctorat en physique théorique pour Igor ; diplôme de l'Institut d'études politiques de Paris (Sciences-Po) et doctorat en mathématiques pour Grichka, les frères étaient connus pour leur intelligence mais une zone d'ombre a toujours régné sur leurs parcours et les personnes qu'ils étaient vraiment. Leur soeur Véronique avait en effet expliqué après leur mort : "Il fallait savoir trier dans les déclarations, avec eux. Je me suis étonnée qu'ils se disent autistes Asperger ou encore que Grichka prétende avoir un QI de 180. Je prenais ça comme une façon d'écrire leur légende."

Les petits mensonges des Bogdanoff étaient connus des membres de leur famille comme l'a aussi fait savoir leur frère François qui évoquait leur transformation physique avec le magazine Gala. "Tout le monde savait et personne n'en parlait. Qu'on les juge, ça les mettait de mauvaise humeur, avait-il déclaré. Ils me disaient que c'était une maladie, je leur prouvais par A plus B que non. Je regrettais le physique de leur jeunesse. Ils savaient ce que j'en pensais, ça restera entre eux et moi." "C'était juste du botox, ils me l'ont dit", avait finalement révélé Luc Ferry, ancien ministre de la jeunesse et ami proche des jumeaux. Une vérité rétablie.

publié le 29 août, Sandra Ratesson , Purepeople

Liens commerciaux