Actu people

Coupe du monde féminine : Quels sont les salaires des stars de l'équipe de France ?

Combien gagnent les joueuses de l'équipe de France ? L'équipe de France à Sydney, Australie. © Icon SMI/Panoramic/Bestimage - © BestImage, Panoramic / Bestimage

Le football féminin est en plein essor depuis plusieurs années maintenant, mais lorsque l'on compare les salaires des joueuses professionnelles avec ceux des hommes, l'écart est encore abyssal. Pourtant, avec cette Coupe du monde féminine, les joueuses du sélectionneur Hervé Renard pourraient bien repartir avec un sacré pactole, mais tout dépendra de leur parcours. Après un premier match compliqué face à la Jamaïque, les Françaises ont parfaitement lancé leur compétition contre le Brésil, avant de monter en puissance par la suite. Ce samedi 12 août, elles seront confrontées à l'Australie, le pays hôte, et la tâche s'annonce rude.

Pour y arriver, les Bleues pourront certainement compter sur Wendie Renard, capitaine courage à l'expérience incroyable. Reconnue comme l'une des meilleures joueuses de l'histoire de l'équipe de France, la Lyonnaise de 33 ans est sur le podium des joueuses les mieux payées du championnat de France. D'après les informations de L'Equipe, reprises par France Bleue, cette dernière émarge à 40 000 euros par mois (tous les salaires exprimés dans cet article sont en brut mensuel). Elle est devancée par deux joueuses du Paris Saint-Germain, dont Marie-Antoinette Katoto, malheureusement absente du groupe France en raison d'une blessure et qui touche 50 000 euros par mois. Dans ce classement, on retrouve plusieurs joueuses des Bleues, à commencer par Kadidiatou Diani, qui toucherait 38 000 euros par mois.

Un peu derrière, il y a également une autre Lyonnaise, Amel Majri, qui toucherait elle près de 32 000 euros par mois. La milieu de terrain Grace Geyoro est elle à 27 000 euros par mois, tandis que sa coéquipière à Paris, Sakina Karchaoui, gagnerait 25 000 euros.

Le jackpot en cas de victoire finale à la Coupe du mondeDes joueuses qui pourraient bien empocher un sacré pactole selon leur parcours dans la compétition. Comme nous l'apprend RMC Sport, après leur victoire face au Maroc en huitième de finale, les Françaises sont assurées d'avoir une prime de 80 000 euros de la part de la FIFA. Si jamais elles passent l'obstacle australien et se retrouvent dans le dernier carré, la prime montera à 149 6555 euros et en cas de victoire finale, la somme s'élevera à 244 890 euros !

publié le 11 août, David Contreras , Purepeople

Liens commerciaux