Actu people

"Ayez un peu de respect !" : Pascal Praud explose en plein direct et recadre froidement un jeune auditeur

Pascal Praud recadre un jeune auditeur en direct. © RTL

Depuis 2018, Pascal Praud dirige d'une main de maître l'émission Les auditeurs ont la parole sur les ondes de la station RTL. Diffusée quotidiennement en début d'après-midi, cette heure de libre antenne permet aux auditeurs d'appeler et de s'exprimer librement sur un sujet soulevé par l'animateur. Mais la liberté d'expression a ses limites et le jeune Colin l'a appris à ses dépends ce lundi 6 mars 2023...

Alors que le jeune homme âgé de 18 ans venait témoigner pour protester contre la réforme des retraites et évoquer les grèves à venir, il s'est très vite fait recadrer par celui qui officie également sur CNews, dans L'heure des pros. La raison ? Une réflexion un peu trop familière à l'encontre du Président Emmanuel Macron. En effet, au cours de son discours, le jeune Colin s'est permis d'appeler le Chef d'Etat "Macron". Une permissivité qui a immédiatement fait sortir Pascal Praud de ses gonds. "D'abord, vous pourriez dire : 'Monsieur Macron'. Vous avez 18 ans ! Un peu de respect ! Il est président de la République, quand même ! Vous avez 18 ans, vous pouvez dire : 'Monsieur le président de la République' ou 'Monsieur Macron' !", s'est emporté le compagnon de Catherine à l'antenne, en plein direct.

Une conversation tendue

Sans se laisser démonter, l'auditeur a alors demandé à pouvoir "parler rien que deux minutes sans être interrompu". Mais visiblement hors de lui, Pascal Praud a tenu à insister encore un peu sur la notion de respect. "Non, mais vous avez 18 ans. Vous n'avez encore pas fait grand-chose dans la vie ! Sûrement que vous allez faire des choses magnifiques, j'en suis convaincu ! Mais ayez un peu de respect pour ceux parfois qui ont fait des choses et le président de la République en fait partie", a fustigé le papa de 4 filles.

Face à ce déferlement, le jeune Colin n'a cependant pas perdu la face et a immédiatement expliqué pourquoi il ne montrerait pas de respect envers Emmanuel Macron. "Il aura du respect quand il arrêtera d'emmener les étudiants de plus en plus dans la précarité... Moi, je peux l'appeler Macron, tant qu'il continue à faire ça. Je pense que ce n'est pas le problème. Mais je pense qu'on se détourne un peu du sujet et je veux revenir sur le fond", a-t-il conclu avec détermination.

publié le 7 mars, Sam Ageville, Purepeople

Liens commerciaux