Actu média

"Un gars, une fille" : Alexandra Lamy juge "bizarre" que l'émission anniversaire soit diffusée sur TF1

Le générique de "Un gars, une fille", sitcom culte lancée en 1999 sur France 2 © JEAN PIMENTEL FRANCE 2

Un anniversaire sans les principaux protagonistes. TF1 célébrera en cours de saison les 20 ans de la série culte du début des années 2000, "Un gars, une fille". La sitcom, qui a lancé les carrières d'Alexandra Lamy (Chouchou) et Jean Dujardin (Loulou), a pourtant été diffusée entre 1999 et 2003... sur France 2, juste avant le journal de "20 Heures".

"TF1 a peut-être chopé le truc plus vite"

Si Alexandra Lamy ne prendra pas part à cette soirée, au cours de laquelle des humoristes de la nouvelle génération revisiteront les sketchs les plus mémorables sur les clichés de la vie de couple, la comédienne et désormais réalisatrice a jugé "bizarre", dans une interview à puremedias.com, que cet anniversaire ne soit pas fêté sur la chaîne originelle du programme. "TF1 a peut-être chopé le truc plus vite", a-t-elle supposé.

Alexandra Lamy est en tout cas emballée par l'idée : "Je n'y participerai pas mais je trouve ça génial. Quand on fait partie d'une série culte, on ne va pas cracher dessus. C'est génial de pouvoir se dire : 'Oui, j'ai fait ça'. Peut-être qu'un jour, Alexandra Lamy sera associée au nom série culte (rires). C'est génial de se dire que c'est encore diffusé, que les jeunes continuent de me reconnaître. Ça veut dire que je ne me suis pas encore pris un gros coup de pelle".

Cette soirée anniversaire "sera l'occasion de revenir sur les meilleurs moments de la série", avaient assuré en juin dernier à la presse Xavier Gandon, directeur des antennes TV et digitales du groupe TF1, et Fabrice Bailly, directeur adjoint des programmes. Pour TF1, cette série, lancée par France Télévisions et rediffusée sur les chaînes du groupe M6 et NRJ12, fait partie du "patrimoine français de la télévision". "C'est à la fois un hommage et un reboot", avait observé Fabrice Bailly.

publié le 23 septembre, Ludovic Galtier, Puremédias

Liens commerciaux