Actu média

"The Voice Kids" : Pourquoi les saisons de la version pour enfants sont-elles plus courtes ?

Bande annonce de la demi-finale de "The Voice Kids" sur TF1. © TF1

Ils ne seront plus que quatre à l'issue de l'épisode diffusé ce mardi. Nolwenn Leroy, Slimane, Kendji Girac et Patrick Fiori se sépareront de trois des quatre talents de leur équipe dans l'épisode de "The Voice Kids" programmé ce soir sur TF1. Et pour cause, ce septième épisode est (déjà) celui de la demi-finale. Avec un total de huit épisodes pour la version enfant de son concours de chant contre quinze pour les versions adulte, la chaîne privilégie toujours sa version adulte.

Pourquoi la version kids de "The Voice" est-elle systématiquement plus courte que sa version adulte ? Est-il envisagé de l'allonger ? Quelle logistique est mise en place pour libérer les enfants de leurs contraintes scolaires ? puremedias.com a posé toutes ces questions à la production du programme.

A LIRE AUSSI : Karine Ferri bouleversée, Nolwenn Leroy en pleurs : Un candidat de "The Voice Kids" provoque une vive émotion sur le plateau de TF1

Un jeu d'équilibriste avec le calendrier scolaire

Chaque année c'est la même chose. Quelques semaines après avoir découvert le gagnant ou la gagnante de "The Voice", les fauteuils rouges sont investis par le jury de la version enfant du programme. Si les coachs sont aussi nombreux, la grille de TF1 n'est pas aussi remplie par le concours de chant pour les candidats âgés de moins de quinze ans. "Ça a toujours été négocié comme ça avec la chaîne et ce n'est pas plus mal", commente Pascal Guix, le producteur du programme pour ITV Studios France.

Car pour que les candidats puissent participer à l'émission, ils doivent parfois faire l'impasse sur plusieurs journées d'école. Cette année, les auditions à l'aveugle saison 9 du show, actuellement diffusée sur la Une, ont été tournées du dimanche 23 au mardi 25 octobre. Cette période correspond aux vacances de la Toussaint, qui concerne le enfants scolarisés sur tout le territoire français, aucun candidat n'a donc dû louper une journée d'école pour rencontrer Nikos Aliagas et les coachs. Même chose pour les battles et la demi-finale, tournées les samedis 7 et 21 janvier. La planification du tournage le week-end a permis d'éviter les absences scolaires.

À LIRE AUSSI : "On se demande s'ils vont en souffrir" : Comment Nikos Aliagas et les coachs de "The Voice Kids" réconfortent les recalés

En revanche, les répétitions et les rencontres avec les coachs imposent parfois de s'organiser avec l'école mais la production tente toujours de limiter au maximum de perturber la scolarité des enfants. "C'est déjà suffisamment complexe de faire 'The Voice Kids' avec des enfants sans leur faire louper l'école. C'est en partie pour ça qu'il y a moins d'épisodes", insiste le producteur qui estime que la durée du programme pour enfant est idéale d'un point de vue organisationnel.

Une organisation en amont

Depuis la fin janvier, la production et les candidats finalistes savent donc qu'ils devront être libres pour l'ultime épisode de la saison dont la date a été planifiée à l'annonce du lancement de l'émission par la chaîne, le mardi 13 juin. Diffusé en direct le mardi 29 août, la production a dû s'assurer en amont que parents et enfants se libèrent pour le bon déroulé de l'émission.

A LIRE AUSSI : "The Voice Kids" 2023 : Qui sont les 4 finalistes de la saison 9 ?

"L'avantage c'est que nous connaissons les finalistes et nous anticipons ça avec eux, avec leur établissement scolaire, et en lien avec les parents pour se coordonner avec d'éventuelles vacances puisque cette année, la finale coïncide avec la fin de l'été", explique encore Pascal Guix. Autant de paramètres à prendre en compte alors que les adultes peuvent plus facilement se libérer pour participer au concours de chant.

publié le 22 août, Maxime Fettweis, Puremédias

Liens commerciaux