Actu média

"Quelle idiote je suis" : Caroline Margeridon pousse son équipe à la faute dans la salle du trésor de "Fort Boyard"

"Quelle idiote je suis" : Une équipe de "Fort Boyard" se trompe de mot code et ne remporte aucun boyard © France 2

Lorsque ça arrive, c'est toujours un événement. Lors de l'épisode de "Fort Boyard" diffusé ce samedi 22 juillet sur France 2 , une équipe n'est pas parvenue à faire jaillir les précieux boyards à la fin de son aventure sur le fort. Tandis que pour la première fois depuis la création du jeu, les candidats étaient séparés en deux équipes de célébrités, celle qui était composée de Pierre-François Martin-Laval (Pef), Caroline Margeridon, Matthieu Pillard et Indira Ampiot n'est pas parvenue à ramener un seul boyard après avoir réalisé les épreuves du Père Fouras. En cause : les quatre compères ont trébuché sur le mot code.

"C'est affreux !"

Opposée à l'équipe de Nicole Ferroni tout au long de l'émission, le quatuor n'est parvenu à ramener qu'un seul indice lors de aventures disputées sur le fort. Tandis que Pef prenait connaissance du premier indice, l'acheteuse d' "Affaire conclue", Caroline Margeridon, s'est sacrifiée afin de permettre à ses camarades de bénéficier d'un indice supplémentaire. À l'indice "arbre" s'est ajouté "lunettes". Indira Ampiot a été la première à penser que le mot-code pouvait être le mot "verre". Une fois cette piste lancée, l'antiquaire de 56 ans a encouragé ses partenaires à tenter leur chance avec ce mot.

Après avoir placé des boulets sur les deux lettres pour lesquelles il manquait des candidats, les trois personnalités non-sacrifiées ont attendu leur sentence. Le couperet est tombé lorsque Olivier Minne a fait retentir la cloche de l'autre côté de la grille, signifiant aux candidats qu'ils n'avaient pas déduit le bon mot pour faire jaillir les boyards. "C'est horrible, c'est horrible. C'était 'branche'", s'est écriée Caroline Margeridon. "C'est affreux", a acquiescé Miss France 2023 qui participait à l'émission pour la première fois. "Oh la la la, mais quelle idiote je suis. Mais comment j'ai pu vous dire verre de lunettes ? Vert, V.E.R.T., ce n'était pas la couleur", s'est désolée le visage d'"Affaire Conclue", prenant la responsabilité de cet échec sur ses épaules.

L'histoire du fort désormais marquée par 30 échecs

"Nous n'aurons pas besoin de vérifier la pesée", a ensuite annoncé Olivier Minne. Le duel qui opposait les deux équipes dans ce numéro inédit du jeu produit par Adventure Line Productions a donc de facto été remporté par l'équipe composée de Nicole Ferroni, Karima Charni, Damien Thevenot et Roman Doduik. Ils sont parvenus à collecter un poids en boyards équivalent à 12.916 euros. Pour l'équipe malheureuse, l'animateur a annoncé que leur association bénéficierait d'un montant compensatoire de 3.000 euros.

"En concertation avec mes camarades, nous l'avions évoqué parce qu'au départ on pensait qu'on serait perdants. On aurait aimé que l'équipe verte partage avec nous si jamais elle gagnait, bon il s'avère que fortuitement, nous gagnons. Et donc nous conservons le même principe à savoir que nous proposons à l'équipe verte de partager notre lot", a annoncé Nicole Ferroni à l'issue du programme. En ajoutant la compensation offerte par la production, les deux équipes ont donc décidé de diviser les 15.916 euros remportés communément en deux parts égales. Chaque association a donc reçu 7.958 euros.

En 34 saisons, le fort avait déjà connu 29 échecs. L'équipe menée par Pef est donc la trentième à être sortie de la salle du trésor les mains vides. Elle n'est malgré tout pas repartie bredouille grâce à la générosité de ses adversaires d'un jour.

publié le 24 juillet, Maxime Fettweis, Puremédias

Liens commerciaux