Actu média

Netflix officialise la date de lancement du très attendu spin-off de "Bridgerton" et dévoile les premières images

Bande-annonce de "La Reine Charlotte : Un chapitre Bridgerton" © StillMoving.net for Netflix

Les fans de "Bridgerton" vont être aux anges. Avant de découvrir la suite des aventures de Lady Whistledown, Netflix a annoncé une heureuse nouvelle à ses 230 millions d'abonnés ce mardi 14 février 2023. Jour de la Saint-Valentin, la plateforme de streaming américaine a officialisé la date de lancement de "La Reine Charlotte : Un chapitre Bridgerton", le spin-off de sa célèbre série originale. Les six épisodes de cette mini-série seront disponibles le jeudi 4 mai prochain à 9h01.

Outre cette annonce, le géant du streaming a également dévoilé la première bande-annonce de la série (voir ci-dessus) qui racontera l'ascension au sommet de la reine Charlotte. Ce prequel dans l'univers de "La Chronique des Bridgerton" relatera comment le mariage de la jeune femme avec le roi George a donné naissance à une grande histoire d'amour qui a bousculé les moeurs de l'époque, créant la société dans laquelle évoluent les Bridgerton et leurs contemporains. La série s'intéressera également à la jeunesse de deux personnages clé de Bridgerton : Violet Bridgerton et Lady Danbury.

Golda Rosheuvel (La reine Charlotte), Adjoa Andoh (Lady Danbury) et Ruth Gemmell (Violet Bridgerton) reprendront leur rôle dans cette fiction.

A lire aussi : Netflix : Ce jeu improbable est en train de devenir un phénomène mondial sur la plateforme

Produite par Shondaland, la société de production de Shonda Rhimes ("Grey's Anatomy", "Murder") sera à coup sûr l'un des événements du printemps de Netflix. Lancée en 2020, la série adaptée des romans du même nom de Julia Quinn, est devenue un véritable phénomène de société. Les deux premières saisons de la fiction se classent même dans le top 5 des séries les plus visionnées de l'histoire de la plateforme. La première salve d'épisodes a cumulé plus de 656,2 millions d'heures de visionnage tandis que la deuxième en a affiché 62,5 millions d'heures vues.

publié le 15 février, Benjamin Rabier, Puremédias

Liens commerciaux