Actu média

"Je ne veux pas être uniquement 'madame agriculture'" : Cette nouvelle émission de M6 que Karine le Marchand a "refusé" de présenter

L'échange lunaire de Karine Le Marchand sur la reproduction des escargots dans "L'Amour est dans le pré" sur M6 © Capture d'écran M6

Elle ne veut pas s'enfermer dans un rôle. De retour sur M6 avec les inédits de "L'Amour est dans le pré", Karine Le Marchand a les honneurs de la couverture de "Télé 7 Jours" cette semaine. Après être revenue sur la saison 18 du dating agricole produit par Fremantle, l'animatrice de 54 ans ans s'est confiée sur ses projets professionnels. "Je suis ouverte à l'idée de me mettre en danger" déclare-t-elle avant de révéler être en pleine écriture d'un "seule-en-scène sur le célibat".

A LIRE AUSSI : "Mais c'est quoi le scoop ?" : Un agriculteur taquine Karine Le Marchand sur sa relation avec Stéphane Plaza dans "L'Amour est dans le pré"

"Je ne veux pas être uniquement 'madame agriculture'"

"Avec Judith Elmaleh, j'écris actuellement (...) pour les célibataires qui sont un peu paumés et qui ne savent pas comment faire. Il me semble que désormais, j'ai bien compris comment remettre les bases. L'avantage, c'est que tous les gens de la salle seront célibataires, alors on enchaînera avec un cocktail où ils pourront se rencontrer" explique-t-elle.

Côté télévision, Karine Le Marchand dévoile avoir un projet de "fiction" depuis l'année dernière. "Mais il n'avance pas", concède-t-elle : "Si je me lance, je veux être très bonne, et que ce soit quelque chose de vraiment étonnant". Dans les colonnes du magazine télévisé, la présentatrice révèle également avoir décliné l'offre de M6 d'incarner "Aidons nos fermes" la nouvelle émission agricole de la chaîne privée qu'a présenté Marie Portolano en fin de saison. "On me l'avait proposé mais j'ai refusé. Je ne veux pas être uniquement 'madame agriculture'" lance-t-elle.

Marie Portolano a récupéré l'émission

Dans cette émission, la journaliste (qui a depuis quitté le groupe M6 pour présenter "Télématin" à la rentrée) et Patrice Cougoureux venaient en aide à la nouvelle génération d'agriculteurs qui, pour sauver leur exploitation familiale en difficulté, cherchent à se diversifier et à transformer leur activité purement agricole. Afin de les aider, le binôme partait à la rencontre de ces exploitants et les aidait à mettre en place le projet de diversification le plus adapté pour eux.

Le premier numéro de ce magazine, diffusé le 28 juin dernier, avait subi un revers d'audience sur M6. En moyenne, le programme avait attiré, en prime-time, 978.000 téléspectateurs, soit 5,3% du public et 10,4% des FRDA-50 jusqu'à 22h00. La deuxième partie, diffusée de 22h00 à 23h00, avait conservé l'attention de 874.000 téléspectateurs (5,3% du public, 9,0% des FRDA-50). Des scores catastrophiques pour M6.

publié le 8 août, Benjamin Rabier, Puremédias

Liens commerciaux