Vogue UK met en Une des travailleuses plutôt que des mannequins

Vogue UK met en Une des travailleuses plutôt que des mannequins
Le Vogue UK surprend avec sa couverture du mois de juillet 2020.

L'édition britannique du Vogue consacre sa Une du numéro de juillet 2020 à trois femmes qui ont travaillé durant la pandémie de coronavirus. L'objectif : mettre en lumière ces véritables héroïnes du quotidien.

Le Vogue britannique n'a pas fait appel à de célèbres top models pour sa couverture du mois de juillet 2020. En effet, le mythique magazine de mode a décidé d'ériger en Une trois femmes qui sont allées travailler durant la pandémie de Covid-19. Un geste fort et symbolique qui a pour but de rendre hommage et remercier toutes celles et ceux qui sont en première ligne, et nous permettent de continuer à vivre (presque) normalement.

Trois femmes aussi ordinaires qu'exceptionnelles

À savoir, les trois heureuses élues exercent toutes des métiers différents. On retrouve Narguis Hosford, une conductrice de métro à Londres ; Rachel Millar, une sage-femme londonienne et enfin, Anisa Omar, une employée de supermarché. Elles ont posé sous l'objectif du très renommé photographe Jamie Hawkesworth.

"Si vous m'aviez dit au début de l'année que la couverture de juillet du Vogue britannique montrerait une sage-femme, une conductrice de métro et une travailleuse d'un supermarché, j'aurais pu ne pas vous croire. Mais, alors que notre nation continue de se battre contre le Covid-19, nous nous appuyons non pas sur les pouvoirs en place, mais sur les gens ordinaires et leurs forces et gentillesses extraordinaires", a écrit Edward Enninful, le rédacteur en chef de Vogue UK sur Instagram.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.