Victoria's Secret choisit pour la première fois une égérie transgenre

Victoria's Secret choisit pour la première fois une égérie transgenre
Valentina Sampaio lors du défilé L'Oréal Paris sur l'avenue des Champs-Élysées à la Fashion Week de Paris, le 1er octobre 2017.

Aurélie Ngambi

Valentina Sampaio vient d'entrer à jamais dans l'histoire de Victoria's Secret. Du haut de ses 22 ans, elle est en effet devenue la première mannequin transgenre embauchée par la célèbre marque de lingerie américaine.

Étoile montante de la mode à seulement 22 ans, Valentina Sampaio est devenue la première mannequin transgenre à intégrer le clan très fermé des égéries Victoria's Secret. Une consécration monumentale que la belle Brésilienne d'1m77 a souhaité partagée avec ses fans sur son compte Instagram. "N'arrêtez jamais de rêver", a-t-elle écrit sur le réseau social le 3 août 2019.

Un joli pied de nez à de récents propos jugés racistes

Ce n'est un secret pour personne, l'enseigne de sous-vêtements est impitoyable lorsqu'il s'agit de choisir ses égéries, notamment pour le fameux et spectaculaire défilé annuel. De Kendall Jenner à Bella Hadid en passant par Adriana Lima, seules les tops models les plus canons de la planète y ont accès.

Une exigence confirmée il y a quelques mois par Ed Razek, le responsable du casting pour le show, qui s'est attiré les foudres du public en déclarant que les mannequins transgenres et les femmes rondes n'avaient pas leur place sur le podium.

"Non, je ne pense pas que nous devrions. Eh bien pourquoi pas ? Parce que le spectacle est un fantasme. C'est un événement spécial de 42 minutes. C'est ce que c'est. C'est le seul du genre au monde", avait expliqué le chef marketing de la marque au Vogue US, le 8 novembre dernier. Une époque pas si lointaine qui est aujourd'hui révolue. Et, coïncidence, celui-ci devrait justement prendre sa retraite mi-août, comme l'a révélé le Wall Street Journal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.