Versace renonce à la peau de kangourou pour ses pièces en cuir

Versace renonce à la peau de kangourou pour ses pièces en cuir
Versace n'utilise plus de cuir de kangourou dans ses collections.

Face aux immenses dégâts causés par les terribles incendies en Australie, la marque Versace a pris une décision forte : bannir le recours à la peau de kangourou pour produire ses vêtements en cuir.

Les incendies qui ravagent actuellement l'Australie ont provoqué une prise de conscience écologique internationale. Alors que de nombreux anonymes et célébrités ont fait des dons s'élevant à plusieurs millions d'euros, le monde de la mode s'est également mobilisé. Preuve en est, au début du mois de janvier 2020, les célèbres enseignes Balenciaga, With Jéan et Posse ont décidé de reverser une partie ou l'intégralité de leurs bénéfices à des associations australiennes.

Protéger les kangourous

Plus récemment, Versace a apporté à sa manière sa pierre à l'édifice. Alors que des millions de kangourous ont péri dans les flammes, la marque de luxe italienne n'utilise plus de peau de kangourou pour confectionner ses vêtements et autres accessoires en cuir. "Nous n'avons pas de déclaration officielle à ce sujet mais nous pouvons confirmer l'arrêt définitif de l'utilisation du cuir de kangourou à partir des collections 2019", a confirmé Versace dans un e-mail envoyé au journal britannique The Guardian, qui s'est chargé de le publier le 15 janvier 2020.

Une bonne résolution qui fait écho à celle déjà faite par la marque en 2018, bannissant la fourrure animale dans ses collections. "Je ne veux pas tuer des animaux pour faire la mode", avait affirmé à l'époque la créatrice et vice-présidente du groupe, Donatella Versace.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.