Un pendentif de Marie-Antoinette vendu 36 millions de dollars

Un pendentif de Marie-Antoinette vendu 36 millions de dollars
Le pendentif de Marie-Antoinette vendu à 36 millions de dollars photographié à Munich, le 17 septembre 2018.

Le pendentif en diamants ayant appartenu à la reine de France Marie-Antoinette a été acquis, le 14 novembre 2018, par un acheteur souhaitant conserver l'anonymat.

Des bijoux de Marie-Antoinette gardés à l'abri des regards pendant près de deux siècles ont été exposés à Londres vendredi avant d'être mis aux enchères par Sotheby's à Genève ce mercredi 14 novembre. Parmi les 10 pièces mises en vente, un pendant en diamants orné d'une perle d'une taille exceptionnelle qui a pulvérisé les estimations.

Une pièce évaluée entre 1 et 2 millions de dollars

"C'est la vente du XXIe siècle", a déclaré Andrés White Correal, le directeur des bijoux de Sotheby's à l'AFP. Le pendant, qui comporte une perle naturelle en forme de poire, avait été évalué entre 1 et 2 millions de dollars (entre 900 000 et 1,8 million d'euros) mais la surenchère fructueuse a adjugé le prix de vente à 36 millions de dollars, à l'attention d'un acheteur privé qui a souhaité gardé l'anonymat.

Une vente aux enchères qui pulvérise les estimations

Les 10 pièces mises en vente, qui proviennent d'une collection de la famille Bourbon-Parme, étaient estimées au total à 3 millions de dollars (2,7 millions d'euros) mais ont finalement généré 43 millions de dollars (39 millions d'euros). La vente aux enchères proposait également une bague comportant une mèche de cheveux de la reine, qui avait été estimée entre 8 000 et 10 000 dollars (entre 7 100 et 8 900 euros).

Des bijoux dont la valeur inestimable se traduit aussi par l'intérêt que leur attachait Marie-Antoinette qui, avant de tenter de fuir la France avec Louis XVI et ses enfants, les avait fait envoyer à Bruxelles pour les mettre en sécurité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.