Se photographier dans des vêtements d'enfants : le nouveau challenge inquiétant

Se photographier dans des vêtements d'enfants : le nouveau challenge inquiétant
Rentrer dans des vêtements d'enfants : un objectif difficilement réalisable et dangereux.

Lancé par des influenceuses chinoises dans le but de montrer leur minceur, le défi consistant à essayer des vêtements d'enfants dans les boutiques de mode, et à se photographier avec, prend une telle ampleur que certaines marques ont été contraintes de réagir. Explications.

Sur les réseaux sociaux Xiaohongshu et Weibo, équivalents chinois d'Instagram et de Twitter, de jeunes femmes publient des photos d'elles prises dans des cabines d'essayage, portant des vêtements initialement prévus pour des enfants. Un défi qui prouve que malgré l'essor du body-positivisme, l'obsession de la minceur est loin d'avoir disparu. D'après BBC News, sur Weibo, le hashtag "adultes essayant des vêtements pour enfants" compte près de 680 millions de vues.

Un défi vantant la minceur extrême

Face à l'ampleur d'un tel phénomène, de nombreux internautes réagissent. Non, rentrer dans du 10 ans ou du 12 ans n'est pas un objectif à atteindre. Difficilement réalisable, ce genre de défi faisant l'apologie de la minceur, voire la maigreur, peut avoir des conséquences réelles sur la santé mentale de certaines femmes, créant des complexes ou des troubles alimentaires !

Du côté des marques de mode, ce n'est pas tant l'impact psychologique de tels défis qui pose problème que les dommages causés sur les vêtements. Ces derniers se retrouvent déformés, décousus, craqués, tachés de maquillage et deviennent donc invendables. Uniqlo a donc tout bonnement interdit aux adultes d'essayer les vêtements enfants, tandis que d'autres d'enseignes ont rappelé à leurs clients de se comporter de manière plus respectueuse...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.