Que faire des vêtements qu'on ne porte plus ?

Que faire des vêtements qu'on ne porte plus ?
Quelles alternatives existent lorsqu'on veut se débarrasser de ses vêtements sans les jeter ?

Pour faire un peu le tri dans sa vie et ses placards, de grands ménages peuvent être accomplis, comme celui dit "de printemps". Mais quelles sont les alternatives qui existent lorsqu'on veut se débarrasser d'une tonne de vêtements sans la jeter ?

Un jean désormais trop serré, un haut passé de mode, une veste usagée, une robe que l'on n'a plus envie de revêtir, une chemise presque pas portée mais peu appréciée... Il est l'heure du grand départ pour toutes ces pièces encombrantes. Le propriétaire doit toutefois faire preuve de conscience écologique au moment du débarras. Les poubelles sont peut-être la solution de facilité mais elles ne sont assurément pas le meilleur choix. La mode étant le deuxième secteur le plus polluant derrière le pétrole, mieux vaut ne pas participer à cette catastrophe textile et contribuer aux 10 000 à 20 000 tonnes de tissus jetés chaque année en France. Pour donner une seconde vie à ces habits tout en se faisant un peu d'argent, il est possible de les vendre sur des sites dédiés comme Vinted, Vestiaire Collective, Leboncoin, Etsy, Ebay et autres. Pour les plus désintéressés, il est aussi possible d'en faire don.

Conteneurs, associations... Où donner ses vêtements ?

Disposés par dizaines de milliers à travers l'Hexagone, les conteneurs de vêtements servent à collecter puis trier les différents textiles (vêtements, sacs, chaussures, ceintures, chapeaux, linge de maison). Les produits en bon état sont réemployés (associations, revente à bas prix, exports vers les pays en voie de développement...). Ceux plus abîmés sont recyclés pour fabriquer des matériaux d'isolation, des composants ou encore des chiffons. Les habits à laisser dans ces bacs doivent être propres, secs et déposés dans des sacs fermés. Les chaussures sont, quant à elles, à attacher par paire. Autre possibilité, outre les ressourceries et les trocs : les placer entre les bonnes et généreuses mains des associations caritatives comme Emmaüs, la Croix Rouge, le Secours Populaire, le Secours Catholique ou encore l'Armée du Salut. Un geste noble qui assure une renaissance aux étoffes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.