Pantalon palazzo : comment le porter ?

Pantalon palazzo : comment le porter ?
Darja Barannik arrivant au défilé Lovechild 1979 à Copenhague, le 9 août 2018.

Marine Cournede

Le pantalon palazzo n'est pas prêt de prendre le large. Adulé par les modeuses, il rempile pour l'automne en conservant une place de choix dans le vestiaire féminin. Zoom sur ce grand classique remis au goût du jour.

Le pantalon palazzo, qu'est ce que c'est ?

Reconnaissable pour sa taille haute et son bas de jambe large, le pantalon palazzo revêt des airs de "pattes d'éléphant" à la différence près qu'il est souvent confectionné dans un tissu fluide, ce qui le rend particulièrement élégant et confortable.

Son histoire

Son ambassadrice ? L'actrice hollywoodienne Katharine Hepburn, qui l'arbore dès les années 1930. Très avant-gardiste pour l'époque, le pantalon palazzo devra attendre les années 1960 pour être démocratisé au sein de la garde-robe populaire. Son aspect fluide, lui donnant presque des airs de jupe longue, en fait alors le trompe-l'oeil idéal dans une société où les femmes pouvaient se voir refuser l'entrée dans un restaurant si elles portaient un pantalon.

Dans les années 1980, il revient couplé au fameux "power suit" imaginé par Giorgio Armani, et s'affirme définitivement comme une pièce tendance.

Comment le porter ?

Vous pouvez vous la jouer classique avec une chemise fluide ou un t-shirt blanc rentrés dans le pantalon, mais aussi plus aventureuse avec un blazer large ou un pull bouffant. La première option marque la taille et contrebalance la coupe ample du pantalon, et la seconde floute la silhouette, pour parader dans le confort absolu. Pour ajouter du cachet au palazzo, jouez sur les matières en associant laine et satin ou vinyle et coton.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.