Mode : les Français achètent de moins en moins de vêtements neufs

Mode : les Français achètent de moins en moins de vêtements neufs
Les Français achètent de moins en moins de vêtements.

Les Français sont réputés dans le monde entier pour maîtriser parfaitement l'art de s'habiller. Pourtant, selon une récente étude, ils achèteraient de moins en moins de vêtements. Décryptage du phénomène.

Paris, éternelle "capitale de la mode", marques de luxe tricolores au succès international, "élégance à la française" qui inspire les créateurs étrangers... Aujourd'hui, tout laisse à penser que le marché de la mode se porte merveilleusement bien dans l'Hexagone, alors que la réalité est un peu plus nuancée.

Les Français et la mode : un désamour grandissant ?

Oui, le secteur français du textile et de l'habillement devrait afficher un recul d'activité de 2,6% en 2018 (par rapport au bilan annuel de 2017). C'est ce qu'affirme une étude publiée par l'Observatoire économique de l'Institut Français de la Mode (IFM). Pour arriver à ce constat, les chercheurs ont pris en compte les chiffres d'affaires des distributeurs au cours des 10 premiers mois de l'année 2018, soit jusqu'en octobre dernier.

Selon les instances de l'IFM, le déclin du secteur de l'habillement en France n'est pas un phénomène nouveau. Preuve en est, les chiffres chutent régulièrement depuis une décennie, même si cela a tendance à s'accélérer ces dernières années. Manque de moyens financiers, conscience écologique, lutte contre la surconsommation... Un ensemble d'éléments motiverait alors les Français à acheter de moins en moins de vêtements.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.