Mode : 3 grandes marques françaises arrêtent la fourrure animale

Mode : 3 grandes marques françaises arrêtent la fourrure animale
Maje, Sandro et Claudie Pierlot vont arrêter d'utiliser la fourrure animale.

Une très bonne nouvelle vient de tomber pour tous les défenseurs des animaux. Les 3 grandes enseignes de mode Maje, Sandro et Claudie Pierlot, ont décidé de dire stop à la fourrure animale dès janvier 2020.

Les anonymes et autres célébrités engagés pour la défense des droits des animaux, telle que l'emblématique Brigitte Bardot, ont de quoi jubiler. Dès janvier 2020, 3 prestigieuses marques de mode françaises - Maje, Sandro et Claudie Pierlot - vont définitivement arrêter de produire des vêtements fabriqués à partir de fourrure animale dans leurs collections respectives. Aux oubliettes les manteaux de vison, de lapin, d'hermine, ou encore de renard !

Une grande avancée pour la protection des animaux

"La marque Sandro (...) a arrêté de designer des modèles comportant de la fourrure animale (...) sous l'impulsion de nos directions artistiques qui comme moi sont sensibles à la cause animale", a expliqué Isabelle Allouch, directrice générale de Sandro, à l'association PETA France, qui a relayé le message sur son site internet. De son côté, Maje a officialisé la nouvelle sur son site web : "Toutes nos fourrures sont désormais synthétiques." Quant à Claudie Pierlot, c'est par le biais des réseaux sociaux que l'enseigne a confirmé sa décision "de stopper définitivement l'usage de la fourrure (...) dès l'hiver 2020".

"Les consommateurs d'aujourd'hui ne veulent pas de vêtements obtenus au prix de la souffrance d'animaux confinés, frappés et violemment dépecés (...) En renonçant à la fourrure, les marques du groupe SMCP ont pris une décision juste pour les animaux, la planète et les consommateurs", s'est félicitée Mathilde Dorbessan, chargée des relations avec les entreprises pour PETA.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.