Miou-Miou : décryptage d'un style 70'

Miou-Miou : décryptage d'un style 70'
Miou-Miou à l'avant-première de "Larguées" à Paris, le 12 avril 2018.

La célèbre actrice française fête le 22 février 2020 ses 70 ans. Pour l'occasion, retour sur ses looks les plus marquants dans trois films phares, tournés dans les années 1970.

"Les valseuses" : un look sulfureux

L'ex-compagne de Coluche est révélée dans "Les Valseuses" (1970) de Bertrand Blier, film ô combien scandaleux dans lequel elle marque les esprits de toute une génération de Français. Si elle apparaît souvent nue aux côtés de Gérard Depardieu et de Patrick Dewaere, les scènes où elle est habillée sont elles aussi plutôt sulfureuses : robe chasuble à carreaux qui laisse apparaître sa poitrine, petit manteau en moumoute rose bonbon, robe très courte en jean façon patineuse, qui dévoile subtilement ses frêles épaules.

"D'amour et d'eau fraîche" : un style baby-doll

Avec son visage mutin, ses tâches de rousseur et sa frange blonde, Miou-Miou devient dans les années 1970 une véritable icône, à l'instar de Jane Birkin ou de Françoise Hardy. Dans le long-métrage "D'amour et d'eau fraîche" avec Julien Clerc (dont elle tombe d'ailleurs amoureuse), elle apparaît en baby-doll : pieds nus, robe midi bleu marine, bomber bleu brillant sur les épaules, les yeux cernés de noir et le visage encadré par ses cheveux blonds.

"La dérobade" : un look de femme fatale

Dans ce film de Daniel Duval, sorti en 1979 - pour lequel elle remportera le César de la meilleure actrice -, Miou-Miou incarne Marie, une jeune prostituée qui cherche à fuir son proxénète. Sa tenue la plus marquante est sans aucun doute sa robe zippée à col relevé, en cuir noir. Ultra-moulante et au décolleté plongeant, elle fait de Miou-Miou un véritable sex-symbol.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.