Melania Trump : sa tenue au coeur d'un scandale raciste

Melania Trump : sa tenue au coeur d'un scandale raciste
Melania Trump et Donald Trump sur le perron de la Maison-Blanche à Washington, le 24 avril 2018.

Marine Cournede

Nouvelle controverse vestimentaire pour la First Lady américaine. Jeudi 22 novembre 2018, pour un dîner de Thanksgiving en Floride, Melania Trump a suscité la colère des internautes en arborant une robe Dolce&Gabbana, alors que le cofondateur de la marque est au coeur d'un scandale raciste.

Dolce&Gabbana n'a pas le vent en poupe ces temps-ci. Et pour cause, le cofondateur de la marque est accusé de racisme après la publication de messages explicites adressés à une internaute d'origine asiatique, provoquant l'annulation d'un défilé de l'enseigne italienne à Pékin.

Une tenue qui chiffonne

Si la convenance inciterait davantage à boycotter la marque pour éviter d'être éclaboussée par la controverse, Melania Trump semble faire fi de cet embarras puisqu'elle a choisi d'être représentée par l'enseigne italienne lors de son dîner à Palm Springs jeudi dernier. Un choix jugé peu judicieux, voire raciste, par certains internautes qui y ont vu là la manifestation discrète d'un soutien à Dolce&Gabbana.

Des faux pas qui s'enchaînent

Si les prix de ses tenues sont parfois jugés inappropriés - comme son look à plus de 2 000 euros lors de sa visite au Ghana où le salaire minimum journalier est de 1,48 euro -, c'est souvent l'apparence des vêtements qui laisse perplexe quant au message porté.

Une tenue inspirée des colons blancs lors de son voyage au Kenya, ou encore une parka griffée du message "really don't care, do u?" ("je m'en fous royalement, et toi ?") en plein scandale sur la politique d'immigration aux États-Unis... Il serait peut-être temps pour la First Lady de changer de styliste !

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.