Melania Trump, brouillée avec Vogue ?

Melania Trump, brouillée avec Vogue ?
Melania Trump en meeting "Interagency Working Group on Youth Programs" à la Maison Blanche à Washington, le 18 mars 2019.

Marine Cournede

La First Lady des États-Unis ne semble pas porter le magazine de mode dans son coeur. Et si l'on en croit les propos récents d'Anna Wintour, la rédactrice en chef de Vogue, le sentiment est partagé.

Rien ne va plus entre Melania Trump et le magazine de mode Vogue. La première dame, qui n'a pas eu droit à sa couverture du mensuel depuis l'élection de son mari, s'est montrée peu tendre envers le magazine et sa rédactrice en chef, Anna Wintour. Cette dernière, interrogée le 9 avril dernier par la chaîne américaine CNN, laissait entendre que Melania Trump ne correspondait pas à la ligne éditoriale, lui préférant des femmes démocrates.

"Si vous parlez de la première dame Michelle Obama ou de la sénatrice Kamala Harris, ce sont évidemment des femmes que nous considérons comme des icônes, et inspirent les femmes du monde entier. (...) Il faut se battre pour ce que l'on croit", déclarait Anna Wintour.

La guerre est déclarée

Suite à ces déclarations, Melania Trump a réagi sur Fox News par le biais de sa porte-parole, Stephanie Grisham, le 13 avril 2019. "Le fait d'être en couverture de Vogue ne définit pas Madame Trump. Elle y a déjà été bien avant d'être Première dame.(...) Son rôle de Première dame des États-Unis et tout ce qu'elle accomplit est bien plus important qu'une séance photo et une couverture superficielle", explique-t-elle.

Et de poursuivre : "Cela démontre encore plus à quel point l'industrie des magazines de mode est subjective, et à quel point Anna Wintour est peu sûre d'elle et fermée d'esprit." Un petit tacle que la rédactrice en chef de Vogue appréciera...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.