Meghan Markle dévoile la couverture choisie pour le Vogue UK de septembre

Meghan Markle dévoile la couverture choisie pour le Vogue UK de septembre
Meghan Markle lors de la finale femme de Wimbledon à Londres, le 13 juillet 2019.

Souvenez-vous il y a quelques semaines, on apprenait que Meghan Markle serait invitée en tant que rédactrice en chef de l'édition britannique du magazine Vogue pour le mois de Septembre. Le 28 juillet 2019, la duchesse a révélé la couverture de ce numéro spécial sur le compte Instagram du couple Sussex.

Depuis son arrivée au sein de la famille royale, Meghan Markle a montré qu'elle ne serait pas une plante verte. À l'image de sa belle-mère, Diana, l'ancienne actrice est très engagée dans diverses causes humanitaires et ne perd jamais une occasion d'afficher son activisme sur des sujets comme l'égalité des sexes ou le réchauffement climatique. C'est pourquoi moins de 3 mois après la naissance de son petit Archie, la duchesse de Sussex a déjà peaufiné le contenu du Vogue britannique de septembre, conçu en collaboration avec le rédacteur en chef du magazine, Edward Enninful.

Au programme de ce numéro baptisé "Forces for Change" ? "Quinze portraits de femmes venant de tous les horizons, chacune ayant un impact déterminant sur la société et la culture", décrit la légende. Et si Meghan Markle devait initialement faire elle-même la Une du magazine, elle a préféré rester dans l'ombre, jugeant "trop prétentieux" de s'afficher plutôt que ces femmes (parmi lesquelles on retrouve Salma Hayek, Greta Thunberg ou Christy Turlington).

Une contribution qui ne fait pas l'unanimité

Cette démarche louable s'est pourtant vue critiquée, notamment outre-Manche, ou certains internautes, journalistes ou personnalités politique y sont allés de leur commentaire acerbe. "Pitoyable, faire la promo de ses amies stars, c'est d'un cynisme" ou "La duchesse de Sussex a rendu un énorme service à la maison Condé Nast (éditeur de Vogue, ndlr), un peu moins à la Couronne", lisait-on parmi les critiques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.