Les secrets de la broche d'Elizabeth II, portée pour son discours de Noël

Les secrets de la broche d'Elizabeth II, portée pour son discours de Noël
La reine d'Angleterre Élisabeth II lors de l'enregistrement de son discours de Noël, au château de Windsor, le 25 décembre 2020.

Le 25 décembre 2020, comme chaque année à la même date, la reine d'Angleterre Elizabeth II a prononcé son traditionnel discours de Noël, en direct à la télévision britannique. Cette année plus que jamais, son allocution était particulièrement attendue. Pour l'occasion, la souveraine a choisi d'arborer une jolie robe violette parée d'une broche en diamant des plus remarquables.

Elle s'appelle la Courtauld Thomson Scallop-Shell Brooch. Représentant une coquille Saint-Jacques, cette jolie broche est entièrement faite de diamants et ornée d'une unique perle ronde nacrée. Cinq pendants de diamants de tailles différentes viennent parfaire la beauté de ce précieux objet dont l'histoire est assez remarquable. Fabriqué en 1919 à Londres, le bijou a vu le jour au sein de la maison de joaillerie The Goldsmiths and Silversmiths Co., Ltd. Il tient son nom de Sir Courtauld Thomson, homme d'affaires britannique, qui a en partie dessiné l'objet.

Un trésor familial

C'est la soeur de Sir Thomson, l'écrivaine Winifred Hope Thomson, qui finalise et apporte les derniers détails à cette broche, en faisant par la même occasion une pièce d'exception. En 1944, la jeune femme offre le bijou à la "Queen Mum", mère de la reine Elizabeth II. Selon le Court Jeweller, la romancière aurait cédé l'objet à la reine mère "en signe de respect et d'admiration profonde" et aurait ajouté qu'elle souhaitait que cette broche se transmette de reine en reine. Après l'avoir arboré de nombreuses fois en cérémonie officielle, l'épouse du roi George VI a donc légué le bijou à sa fille, l'actuelle reine Elizabeth II. Depuis, la souveraine a elle-même pris l'habitude de porter la Courtauld Thomson Scallop-Shell Brooch, notamment lors de l'inauguration d'une statue hommage à sa mère en 2009 mais aussi pour le mariage de sa petite-fille Zara Phillips en 2011 et enfin pour le discours télévisé de Noël en 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.