Les sabots sont-ils les nouvelles sandales ?

Les sabots sont-ils les nouvelles sandales ?
Paire de sabots portés à New York par Naomi Watts, en juillet 2010.

Dans la liste des tendances mode qui ressurgissent du passé s'ajoutent les sabots. La paire de souliers, habituellement cantonnée au cliché des fermiers et autres ruraux, débarquent en milieu urbain. Et elle a du style !

Karl Lagerfeld chez Chanel, Tom Ford chez Gucci, Yves Saint Laurent et même plus récemment Miu Miu ou Céline : toutes les grandes marques ont craqué pour les chaussures en bois qu'elles ont faites résonner sur leurs podiums. Auparavant, ce matériau naturel creusé pour y poser son pied était un indispensable des campagnards et des ouvriers, avant de taper dans l'oeil d'une marque américaine comme le relate Vanity Fair : "En mai 1926, la griffe new-yorkaise L.C. Studios dévoile ainsi une collection de costumes de bain accompagnés de 'sabots de sable', 'l'une des innovations les plus intéressantes de la saison' analyse alors le Women's Wear Daily". Elsa Schiaparelli le réinterprète en 1938. Le modèle gagne les villes et revient avec le mouvement hippie des années 1960.

De l'utilitaire moche au soulier branché et agréable

Entre temps, la maison Dior, séduite, lance son sabot en 1955 : le DiorQuake "en référence aux Youthquakers, terme inventé à la fin des années 1960 par Diana Vreeland, alors rédactrice en chef charismatique du Vogue américain pour désigner une nouvelle génération éprise de liberté. Ils signent l'allure d'une femme en quête d'authenticité et de créativité", explique la marque sur son site officiel. La directrice artistique actuelle, Maria Grazia Churi, les remet sur le devant de la scène dans sa collection prêt-à-porter automne-hiver 2018-2019.

Compensé, à talon, à clous ou avec lanières, plus plat proche du chausson, ou plus élevé proche de l'escarpin, le sabot habille les pieds de toutes les influenceuses et de toutes les stars : Naomi Watts, Julianne Moore, Jennifer Garner, Miley Cyrus... Son succès fait de l'ombre à la traditionnelle tong, l'incontournable des étés pour les femmes comme pour les hommes ! De plus jeunes marques comme Amélie Pichard, & Other Stories, Sézane ou, plus populaire encore, Mango, s'y mettent. Facile à enlever et disposant d'une partie dénudée, la chaussure est légère, peu encombrante et plus glamour que l'unique tige entre les orteils. Elle sera assurément au rendez-vous des promenades ensoleillées !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.