Les magazines de mode célèbrent (enfin) les femmes noires

Les magazines de mode célèbrent (enfin) les femmes noires
Beyoncé Knowles aux MTV Video Music Awards 2016 à New York, le 28 août 2016.

Depuis la création des magazines de mode, la différence a toujours été vue comme un critère négatif, peu attractif et qui a tendance à plomber les ventes. Pour leur numéro de septembre 2018, les grands titres ont décidé de se défaire des clichés.

"Quand j'ai débuté ma carrière il y a 21 ans, on m'a dit qu'apparaître en couvertures de magazines allait être compliqué pour moi car les personnes noires ne sont pas vendeuses", confie Beyoncé dans les pages du numéro de septembre de Vogue dont elle fait la couverture. Longtemps mise à l'écart du papier glacé, une vague de femmes noires toutes aussi sublimes que talentueuses a pris d'assaut les couvertures des numéros de septembre des plus grands titres de la presse féminine.

L'armée

On retrouve Rihanna en couverture de Vogue UK, Tiffany Haddish chez Glamour, Zendaya pour Marie Claire ou encore Lupita Nyong'o en couverture de Porter. Il s'agit de la deuxième fois que Beyoncé est choisie par Anna Wintour pour être le visage du numéro de septembre. La différence, cette fois-ci, est que l'interprète de Single Ladies a demandé à prendre les commandes du média. C'est ainsi qu'elle a fait appel à un photographe noir de 22 ans, Taylor Mitchell.

Le numéro de septembre

Dans l'industrie de la mode, le numéro de septembre est le plus important de l'année car il marque la rentrée. Se voir attribuer la couverture de ce numéro d'un magazine de mode est un honneur, le saint Graal étant de décrocher celle du Vogue Américain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.