Le tailleur pantalon : nouvelle star des tapis rouges

Le tailleur pantalon : nouvelle star des tapis rouges
Griffé d'imprimés et accompagné d'accessoires pointus, le tailleur n'a pas froid aux yeux.

Exit la petite robe noire, le dressing du chic a élu une nouvelle valeur sûre : le smoking.

Aperçu sur une ribambelle de célébrités, de Blake Lively à Cara Delevingne, en passant par Victoria Beckham, nul doute que le tailleur pantalon est en passe de rejoindre les must-have de la garde-robe.

Alors que les robes façon glamour hollywoodien des années 1940, les drapés de vestale ou encore les minis formats qui dévoilent les gambettes font fureur depuis la nuit des temps sur le tapis rouge, il semblerait qu'une tenue dissidente prenne d'assaut la sphère du chic.

L'histoire du smoking

Auparavant réservé au vestiaire masculin, le tailleur se répand à l'unisson avec l'urbanisation et le féminisme pour venir habiller la gent féminine. Après la guerre, il est officiellement sacré par les visionnaires de la mode comme Christian Dior ou Coco Chanel. Mais c'est à Yves Saint Laurent que l'on doit l'apogée absolue de cette tenue, lorsqu'il réinterprète le pantalon de smoking à la sauce androgyne dans les années 1960.

À partir des années 1980, il devient le symbole de la femme émancipée et s'affiche aussi bien sur les tapis rouges que dans les films. En parallèle, Armani donne naissance dans cette même décennie au fameux power suit, qui par sa coupe large et carrée floute définitivement le genre du costume.

Le smoking 2018 : Uni, cintré et dépourvu de chemise pour un style glamour chic, brodé, scintillant, greffé d'un col à jabot pour un look détonant ou encore sombre avec une chemise blanche, façon James Bond, son potentiel se décline à l'infini.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.