Le style grunge signe son grand retour

Le style grunge signe son grand retour
Défilé Versace automne-hiver 2019/2020 à la Fashion Week de Milan, le 20 février 2019.

Marine Cournede

Aperçue lors de la Fashion Week de Milan, la vague grunge inhérente aux années 1990 semble opérer son grand retour dans la fashion sphère. Retour sur cette sous-culture qui vient tutoyer 2019.

C'est au début des années 1990 que la culture grunge prend tout son essor, portée par des groupes musicaux comme Pearl Jam, The Smashing Pumpkins mais aussi, et surtout, Nirvana. Le style prend alors un tournant radical et délaisse logos tapageurs, épaules XXL et signes extérieurs bling-bling pour une apparence plus dépouillée et plus authentique, anti-surconsommation. Les blazers en laine piquée et les colliers de perles laissent place aux jeans troués et aux pulls oversized.

À l'époque, la tendance est mal accueillie par une presse trop conservatrice. En 1993, Marc Jacobs dévoile sa collection Perry Ellis qui fait scandale, et se retrouve fustigé par les journaux. "Le grunge est horrible", écrit l'International Herald Tribune. "C'est l'anathème de la mode", surenchérit le New York Times.

2019 prend du vieux pour faire du neuf

Devenu culte depuis, le grunge refait une entrée fracassante sur les podiums. Un quart de siècle plus tard, la mode, plutôt que d'inaugurer une nouvelle sous-culture, semble vouloir renouer avec un vieil ami en célébrant cette tendance comme il y a 25 ans.

Au défilé Agnona, le 20 février 2019, c'est une effervescence de grosses mailles, de bonnets informes et de pardessus oversized sous fond de Where is my mind des Pixies. Le même jour, Versace offre un combo luxe et grunge, où se rencontrent cheveux gras, superpositions et fausses fourrures. Il y a fort à parier que la tendance rejoindra bientôt les pavés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.