Le prince Charles évoque son engagement pour une mode plus durable

Le prince Charles évoque son engagement pour une mode plus durable
Le prince Charles reçoit le Premier ministre d'Irak Moustafa al-Kazimi à Clarence House à Londres, le 22 octobre 2020.

Lors d'une interview 100% mode accordée au magazine Vogue, mercredi 4 novembre 2020, le prince Charles s'est épanché sur ses goûts vestimentaires, en insistant sur son engagement écologique dans ce domaine.

Dans la famille royale britannique, Kate Middleton, Meghan Markle et la reine Elizabeth II ne sont pas les seules membres qui adorent la mode. À sa manière, le prince Charles fait également très attention à sa garde-robe, comme il l'a expliqué dans un entretien avec Edward Enninful, le rédacteur en chef du magazine Vogue britannique, ce mercredi 4 novembre.

Un féru de mode éthique

Interrogé sur ses préférences en la matière, le père des princes William et Harry a confié qu'il ne jurait que par les vêtements durables, tout en privilégiant la qualité au détriment de la quantité. "Je suis de ceux qui détestent jeter des choses. Par conséquent, je préfère que mes vêtements soient bien entretenus, voire réparés si nécessaire, plutôt que de les abandonner", a-t-il précisé, avant de souligner : "La difficulté, c'est qu'en vieillissant, notre corps a tendance à changer de forme, et ce n'est donc pas si facile que ça de s'adapter aux vêtements." Sa plus grande phobie ? Le gaspillage.

Dans la foulée, le futur roi d'Angleterre a souligné l'importance d'une révolution écologique dans l'industrie de la mode, deuxième industrie la plus polluante au monde après celle du pétrole. "Il est urgent que nous nous attaquions au problème de comment sont fabriqués les vêtements (...) Je parle depuis très longtemps de la nécessité d'une économie circulaire plutôt que linéaire, où l'on se contente de fabriquer, supprimer et jeter - ce qui est une tragédie, car inévitablement nous surexploitons les ressources naturelles qui s'épuisent rapidement", a-t-il martelé.

Et le prince Charles de conclure : "Le consommateur dispose d'un immense pouvoir pour décider d'où acheter (...) Les meilleures entreprises montreront la voie, en démontrant que si vous suivez les bons règles de fabrication, non seulement vous vous dirigez de plus en plus vers le zéro-déchat, mais vous éliminez également la pollution des chaînes d'approvisionnement."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.