Le made in France, plus populaire que jamais dans le prêt-à-porter ?

Le made in France, plus populaire que jamais dans le prêt-à-porter ?
Le made in France a de beaux jours devant lui.

À l'instar de l'alimentation, le made in France dans la mode semble être l'une des solutions les plus efficaces pour allier qualité des tissus et protection de l'environnement.

Le collectif Paris Good Fashion compte parmi ses membres des acteurs majeurs de l'industrie de la mode, tels que les Galeries Lafayette, La Redoute et le groupe Etam. Depuis le 3 septembre 2020, ce dernier a lancé la plateforme moderesponsable.make.org, sur laquelle chacun peut partager ses idées en faveur d'une industrie plus éco-responsable. Et parmi les suggestions déjà enregistrées, celle de Vincent a récolté 95 % d'avis positifs, en proposant d'acheter des vêtements français afin de réduire l'impact carbone.

"Nous espérons que cette consultation servira de pierre supplémentaire à l'édifice que nous construisons collectivement en faveur d'une mode plus responsable", a confié Guillaume Houzé, directeur de la communication des Galeries Lafayette, au Figaro ce jeudi 10 septembre.

Le made in France a la cote

Dans un souci écologique, le made in France tend ainsi devenir la priorité numéro un des consommateurs. Preuve en est, l'affluence record au salon Made in France Première Vision qui s'est déroulé à Paris, du 1er au 2 septembre. "Nous sentons depuis trois ans une progression importante du nombre de visiteurs, mais cette année a battu des records: nous voyons arriver une nouvelle typologie de marques qui souhaitent relocaliser leur production ou lancer des gammes made in France", s'est enthousiasmée Chantal Malingrey, directrice du salon.

Et de conclure : "Les gens se rendent compte du besoin de protéger l'environnement, et de consommer responsable, et donc français. Cette prise de conscience pousse le secteur à produire davantage localement."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.