La Marine Nationale se lance dans la mode

La Marine Nationale se lance dans la mode
Un look 100% marin avec la première collection de vêtements et d'accessoires de la Marine Nationale.

Envie de donner un petit air "marin" à votre tenue ? Bonne nouvelle, la Marine Nationale se lance dans la mode avec l'ouverture d'une boutique de vêtements et d'accessoires.

Si l'imprimé militaire fait fureur depuis des années, vous allez également pouvoir vous habiller sous les couleurs de la Marine Nationale. De la marinière aux cabans, elle lance sa propre collection, inspirée des uniformes militaires, montres griffées et même des sacs en voile de bateau recyclée. Cette entrée surprenante dans le monde de la mode a pour ambition de donner une nouvelle image à la Marine Nationale et à "être mieux connue des Français qu'elle sert tous les jours, partout dans le monde", a expliqué son chef d'état-major, l'amiral Pierre Vandier.

Une collection "Made in France"

D'après Eric Lavault, à l'origine du projet, cette ligne de vêtement sera majoritairement conçue en France. Les pulls et marinières seront fabriqués par l'entreprise normande Saint-James, qui équipe déjà la Marine Nationale française. D'autres partenariats devraient également voir le jour, pour insuffler à la gamme un coup de "jeune, chic et dynamisme". Les sacs en voile recyclée seront entre les mains du fabricant 727 Sailbags et les montres dans celles de l'horloger français Yema. Une collaboration avec Les parapluies de Cherbourg a également été évoquée.

Vous pourrez pimper votre look façon Marine Nationale dès jeudi 5 mai 2021, puisque la collection sera accessible en ligne (sur boutique.marinenationale.gouv.fr), avant d'être disponible dans des boutiques au Musée national de la Marine, à Paris, à l'Hôtel de la Marine et sur les ports de Toulon et Brest, ainsi que dans des points de vente éphémères lors d'événements auxquels la Marine Nationale participe. Toutes les ventes auront pour but d'"améliorer les conditions de travail des marins à bord et financer nos associations caritatives, qui s'occupent notamment des blessés", a détaillé Eric Lavault.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.