La charentaise est désormais protégée par un label géographique

La charentaise est désormais protégée par un label géographique
Les ventes de charentaises de Charente-Périgord sont en hausse depuis 10 ans.

Le célèbre chausson de Charente-Périgord obtient la protection "Indication géographique", délivrée par l'Institut national de la propriété industrielle (INPI). Une homologation qui prendra effet le 29 mars 2019.

Pour certains, elles resteront éternellement les pantoufles du grand-père lisant son journal au coin du feu. Aujourd'hui, les charentaises deviennent le 8e produit manufacturé "made in France" à bénéficier d'une protection "Indication géographique". Mais que cela signifie-t-il ?

L'indication géographique protégée est un "signe utilisé sur un produit dont les qualités, la notoriété ou d'autres caractéristiques, notamment en termes de savoir-faire traditionnel et de techniques de production, sont liées à une zone géographique d'origine", précise l'INPI. Elle s'illustre par l'affichage d'un logo sur le produit, accompagné du nom de l'indication et de son numéro d'homologation.

Des ventes en hausse depuis 10 ans

Concernant la charentaise, cinq PME sont concernées par cette indication géographique : DM Production, Fargeot Cie SAS, Manufacture Degorce, La Manufacture Charentaise et La Nouvelle Charentaise. Elles hébergent 210 emplois et fabriquent 300 000 paires par an au total, mais ce n'est pas tout : les ventes sont en hausse depuis 10 ans selon le site de BFMTV, et le chiffre d'affaires réalisé en 2018 a atteint les 5,2 millions d'euros.

La charentaise de Charente-Périgord est le 8e produit manufacturé à rejoindre le club de l'indication géographique protégée. Celui-ci compte déjà le siège de Liffol (2016), le granit de Bretagne (2017), la porcelaine de Limoges (2017), la pierre de Bourgogne (2018), le grenat de Perpignan (2018), le tapis d'Aubusson et la tapisserie d'Aubusson (2018).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.