L'imprimé vache reprend du poil de la bête

L'imprimé vache reprend du poil de la bête
Marjan Jonkman à la Fashion Week Homme de Paris, le 21 janvier 2018.

Marine Cournede

Rayures, fleurs, léopard, python... Chaque saison apporte son imprimé phare et aujourd'hui, c'est au tour du motif "peau de vache" de venir enivrer la mode de son essence western.

Exit la faune, place à la ferme

Longtemps laissé sur la touche au profit de ses congénères léopard, tigre ou python, l'imprimé vache revient sur le devant de la scène. Son pelage tacheté, à mi-chemin entre le champêtre et le far-west, semble être la nouvelle coqueluche des modeuses.

Le 10 janvier 2019, Meghan Markle faisait sensation en foulant le bitume chaussée d'escarpins vache signés Gianvito Rossi. Le 19 janvier, Victoria Beckham agitait la Toile en posant sur les réseaux sociaux avec un ensemble chic et minimaliste à l'apparence grivelée. Le même jour, la star (plus ou moins) incontestée d'Instagram, Kylie Jenner, prenait la pose dans un décor de rêve, vêtue d'un maillot de bain une pièce en motif peau de vache.

La mode s'y met

Simple coïncidence ou véritable comeback de l'imprimé fermier ? La deuxième hypothèse semble la plus probable. D'abord aperçue au défilé Ralph Lauren automne-hiver 2018/2019, la tendance peau de vache a par la suite pris d'assaut Missoni, Roberto Cavalli et Tory Burch lors des collections croisières de 2019.

Désormais, certaines boutiques comme Staud ou Topshop proposent elles aussi leurs gammes venues tout droit du ranch, et l'enseigne Mango a imaginé une collection à base de mini-jupes, vestes, chaussures, lunettes de soleil ou encore sacs inspirés des vaches, qui sont loin de faire tache. Vous laisserez-vous tenter ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.