Kiabi : la marque de mode teste la vente de vêtements d'occasion

Kiabi : la marque de mode teste la vente de vêtements d'occasion
Kiabi teste la vente de vêtements de seconde main.

L'enseigne de mode Kiabi teste actuellement la vente de vêtements d'occasion dans l'un de ses magasins. Une initiative qui devrait bientôt s'étendre à l'ensemble de son réseau international.

Aujourd'hui, de plus en plus de femmes préfèrent acheter des vêtements d'occasion au détriment du neuf. D'abord, cette pratique - qui s'appuie sur le principe de recyclage -, s'inscrit idéalement dans la lutte pour la protection de l'environnement... sachant que l'industrie de la mode est l'une des plus polluantes au monde ! Outre cet aspect écologique, le fait d'acheter d'occasion permet de dénicher des pièces tendance ou intemporelles avec un rapport qualité-prix imbattable. De quoi alléger le budget shopping de façon considérable.

Kiabi cède à la tendance

Face à l'ampleur du phénomène, la marque française Kiabi n'a pas tardé à se lancer sur le marché de la seconde main, en faisant un test grandeur nature dans son magasin de Louvroil, près de Maubeuge dans le Nord. L'enseigne de mode a mis à disposition des clientes un espace de 50 mètres carrés dans lequel elles peuvent acheter des articles d'occasion de différentes marques, mais également y déposer des vêtements dont elles souhaitent se séparer. Le prix des pièces proposées est entre 40 et 80 % moins cher que leur valeur d'origine.

"Ce premier test sera suivi par l'ouverture d'espaces de seconde main dans six magasins Kiabi en France, avant une expérimentation à l'international (...) et qui s'étendra aussi au digital avec la création d'ici la fin de l'année d'un onglet dédié à la seconde main sur le site marchand de la chaîne", précise le site spécialisé Fashion Network.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.