Isabelle Huppert évoque le rôle "essentiel" de la mode au cinéma

Isabelle Huppert évoque le rôle "essentiel" de la mode au cinéma
Isabelle Huppert lors du photocall du film "La Daronne" au festival du film francophone de Angoulême, le 2 septembre 2020.

Invitée de prestige dans le nouveau film interactif de Roger Vivier, Isabelle Huppert est revenue sur cette expérience lors d'une interview accordée à Vogue, lundi 12 octobre 2020. Le tout en abordant l'importance majeure de la mode dans le monde du cinéma.

Isabelle Huppert est la star d'un film interactif signé Roger Vivier et baptisé "L'Hôtel Vivier Cinémathèque". Fière de représenter cette marque de mode prestigieuse spécialisée dans la vente de souliers, de sacs et d'accessoires, l'actrice française de 67 ans s'est épanchée sur cette collaboration dans les colonnes du magazine Vogue, le 12 octobre dernier. "Roger Vivier est une maison iconique. Quand il s'agit de chaussures, Roger Vivier est incontournable. Peut-on dire que c'est la haute couture de l'accessoire ?", s'est-elle enthousiasmée.

La mode, indissociable du cinéma ?

Au fil de l'interview, la célèbre actrice hollywoodienne en a également profité pour parler du lien étroit entre la mode et le cinéma. "Elle (la mode) n'est pas importante, elle est essentielle ! Les chaussures, en particulier, donnent une attitude, elles traduisent un état d'esprit. Si on me demande où je trouve le personnage, je réponds invariablement, dans les chaussures ! Talons hauts ou souliers plats, on n'affronte pas le monde de la même manière. Cela raconte une histoire", a-t-elle précisé.

Et la sublime rousse de conclure en révélant qu'elle a déjà gardé des pièces mode en souvenir d'un tournage : "Oui bien sûr même si le 'personnage' est très jaloux de sa propriété et m'autorise rarement à marcher sur son territoire. Pour l'Hôtel Vivier Cinémathèque, j'ai porté une des robes que j'ai portées dans la 'Dame aux camélias' de Mauro Bolognini. C'est un rôle et un film qui ont marqué, je crois, Gherardo Felloni. Et j'ai été très touchée par cette attention."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.