Imprimé toile de Jouy : comment le porter sans se tromper ?

Imprimé toile de Jouy : comment le porter sans se tromper ?
Défilé de la collection croisière Dior dans les grandes écuries du château de Chantilly, le 26 avril 2018.

Créée au XVIIIe siècle, la toile de Jouy était surtout populaire dans la déco. Désormais, elle se fait une place sur les vêtements parmi les imprimés phare. Voici comment l'intégrer au style sans se tromper.

Désendimancher l'allure bourgeoise

Avec son passé d'imprimé tendance dans les intérieurs de noblesse et de la haute bourgeoisie du XVIIIe siècle (Marie-Antoinette en était d'ailleurs très friande), la toile de Jouy convainc difficilement à elle seule à se faire passer pour l'emblème du cool. Qu'à cela ne tienne, elle associera très bien son héritage bourgeois à une pièce plus décontractée, comme une veste en cuir, un jean bleach, ou une paire de baskets. L'idée étant de casser les codes. Si vous ne voulez pas avoir l'air tout droit sortie d'une course hippique, évitez le combo robe à imprimé toile de Jouy, collier de perles et escarpins vernis.

Ne pas tomber dans l'effet tapisserie

Après avoir passé des années tendue sur des fauteuils, canapés et autres pièces d'ameublement, la toile de Jouy investit la garde-robe, pour le plus grand bonheur des modeuses, toujours en quête de nouveaux imprimés à arborer. Prudence cependant, car mal porté, ce tissu peut vite vous faire fondre dans un décor versaillais.

Pour éviter cette déconvenue, on évite le total look (attention à la grande robe qui peut faire rideaux) et on se contente d'adopter la toile de Jouy par petites touches, comme avec un foulard, des tennis, un sac ou une jupe.

Si cet imprimé vous fait de l'oeil, ne tardez pas à l'intégrer à votre garde-robe pour cet été. Des marques comme Naf-Naf, Pull & Bear ou encore le distributeur Asos l'ont déjà adopté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.