Gilets jaunes : quel impact sur la mode ?

Gilets jaunes : quel impact sur la mode ?
Manifestation des Gilets jaunes à Paris, le 24 novembre 2018.

Azza Kamaria

Destruction de boutiques, organisation de défilés sous haute protection, pertes financières... Les manifestations des Gilets jaunes qui se tiennent depuis la fin d'année 2018 n'épargnent pas l'industrie du luxe.

Les jours passent et la colère des Gilets jaunes ne semble pas faiblir. Une situation qui inquiète les maisons de luxe à l'approche des Fashion Week prêt-à-porter homme et haute couture qui doivent se tenir du 15 au 24 janvier 2019 à Paris.

Le calendrier de la Fashion Week chamboulé

Jeudi 10 janvier 2019, le groupe LVMH a annoncé que le défilé Dior prévu initialement le 19 janvier, un samedi (jour d'action des Gilets jaunes) allait être déplacé au vendredi afin d'éviter tout débordement.

Ce jour-là, d'autres défilés devaient avoir lieu mais ont été reportés. C'est le cas des shows de Thom Browne ou encore Wooyoungmi. D'autres maisons telles que Loewe et Hermès n'ont pas encore pris de décision.

Des boutiques saccagées

Au-delà des perturbations en matière d'organisation, l'industrie du luxe a également été prise pour cible durant les dernières manifestations parisiennes des Gilets jaunes. Fin novembre, une des boutiques Dior située dans le VIIIe arrondissement de la capitale a été saccagée, causant des dommages estimés à plusieurs millions d'euros.

La nouvelle boutique Chanel de la rue Cambon, inaugurée fin novembre après trois ans de travaux, a également été la cible de pilleurs. Selon BFMTV, 11 magasins ont été pris d'assaut. D'après les informations du ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, les Gilets jaunes auraient été à l'origine de 20% à 40% de la baisse du chiffre d'affaires dans le commerce de détail fin 2018.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.