G7 : 147 marques de mode signent un pacte écologique historique

G7 : 147 marques de mode signent un pacte écologique historique
Les plus grandes marques de mode se sont réunies autour du "Fashion Pact".

Montrées du doigt en raison de leur empreinte environnementale, les plus grandes marques de mode se sont réunies autour du "Fashion Pact". Une initiative écologique saluée par tous et présentée lundi 26 août 2019 à l'occasion du sommet du G7 à Biarritz.

Entre les émissions de CO2 pour transporter les vêtements à travers le monde, les produits chimiques utilisés pour teindre les habits, ou encore l'usage de pesticides pour produire le coton... La mode fait incontestablement partie des industries les plus polluantes de la planète. Ce secteur - qui pèse 1 500 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel - est même responsable de 10% des émissions de CO2 sur Terre et de 20% des rejets d'eaux usées. Un impact écologique catastrophique qui pourrait bientôt changer...

Les marques de mode s'engagent pour protéger l'environnement

Face à ce constat alarmant, l'Élysée avait chargé en avril dernier François-Henri Pinault de mobiliser l'industrie de la mode et du luxe afin de réduire son impact environnemental. Et après 5 mois de négociations et de travail, le directeur général du groupe Kering (Gucci, Saint Laurent, Balenciaga...) présentera ce lundi 26 août le "Fashion Pact" lors du G7 : un "pacte de la mode" écologique signé par 32 groupes propriétaires de 147 marques. Parmi les célèbres enseignes signataires, on retrouve entre autres Adidas, Carrefour, Chanel, H&M, Nike ou encore Zara.

Une coalition inédite qui s'engage à "atténuer le changement climatique et s'y adapter", "infléchir la courbe de la perte de la biodiversité d'ici 10 ans" et "protéger les océans". Pour cela, les marques ont notamment prévu un recours à 100% d'énergies renouvelables d'ici 2030.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.