Elizabeth II : comment sa styliste Angela Kelly a révolutionné sa garde-robe

Elizabeth II : comment sa styliste Angela Kelly a révolutionné sa garde-robe
La reine Elizabeth II d'Angleterre lors de son discours d'ouverture de la session parlementaire à la Chambre des lords au palais de Westminster à Londres, le 11 mai 2021.

Les tenues très colorées de la reine Elizabeth II fascinent depuis des décennies. Un code vestimentaire que l'on doit à son habilleuse Angela Kelly.

Tout commence en octobre 1992. Angela Kelly, gouvernante de l'ambassadeur britannique en Allemagne, Sir Mallaby, se doit d'accueillir Elizabeth II et le prince Philip. À la fin de la visite, le couple demande à la jeune femme l'identité des invités qui vont lui succéder. Refusant de répondre, la souveraine est bluffée par son audace. Deux ans plus tard, Peggy Hoath, habilleuse officielle de la reine, prend sa retraite et sera remplacée par Angela Kelly. La styliste va révolutionner la garde-robe d'Elizabeth II à qui on va attribuer le surnom de reine "arc-en-ciel", en référence à ses tenues hautes en couleur.

C'est en 2002 (l'année du décès de la reine-mère Elizabeth et de la Princesse Margaret), que la styliste fait de la reine une véritable icône de la mode. Une année sombre, à laquelle Angela Kelly redonne un peu d'éclat : du vert granny-smith au rose fuchsia, la reine Elizabeth II va assumer son goût pour la couleur, qu'elle porte de la tête aux pieds et que l'on appelle Colorblock. Lors de son 90e anniversaire, la styliste lui conçoit un ensemble vert fluo. Un franc succès qui fait augmenter de 137% les ventes de vêtements de cette couleur.

Angela Kelly : une styliste à haute responsabilité

Habiller la reine n'est pas une tâche qu'Angela Kelly prend à la légère. En effet, comme l'indique Denis Bruna, conservateur en chef au département mode du musée des Arts décoratifs de Paris : "Elle n'habille pas une femme, mais une fonction et, de ce point de vue, le style d'Elizabeth II doit tout à la fois rassurer, incarner la stabilité de l'État, et asseoir la longévité et la pérennité de la monarchie." C'est ainsi que les volants ont disparu, pour laisser place à des coupes plus strictes et plus formelles. Angela Kelly a également imaginé des chapeaux plus originaux les uns que les autres que l'on connaît à la souveraine, arborés de plumes, de fleurs en tissus ou de diamants.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.