Des masques effrayants pour mieux faire respecter la distanciation sociale

Des masques effrayants pour mieux faire respecter la distanciation sociale
Les masques d'Ýrúrarí Jóhannsdóttir sont aussi beaux que repoussants.

Devenus incontournables en raison de la pandémie, les masques inspirent de nombreux créateurs de modes et artistes qui le déclinent à l'infini. L'artiste islandaise Ýrúrarí Jóhannsdóttir, spécialisée dans les créations en tricot, en propose une version particulièrement originale pour pousser à respecter la distanciation sociale.

Alors que de nombreuses marques de mode s'attachent à rendre le masque facial moins anxiogène en le fabriquant dans des tissus tendance, Ýrúrarí Jóhannsdóttir, yrurari sur Instagram, opte pour la stratégie inverse : miser sur l'horrifique pour inciter les gens à ne pas trop s'approcher les uns des autres. Basée à Reykjavik, en Islande, elle tricote des masques aux langues démesurées, entremêlées, ou encore des bouches géantes affublées d'un appareil dentaire.

Inciter les gens à s'éloigner

Ces masques ne sont "pas conçus pour la sécurité mais plus comme une approche amusante de la règle de la distanciation sociale : si vous avez l'air assez effrayant, les gens resteront à l'écart", précise l'artiste dans un communiqué. Pour elle, ses créations permettent de "donner de la joie" en cette période surréaliste mais aussi d'inciter les gens à se protéger. Résultat, Ýrúrarí ne vend pas ses masques mais propose, sur son site Internet, un tuto pour tricoter une langue XXL.

"Les personnes ayant des connaissances de base en tricot peuvent facilement transformer ce modèle en quelque chose de similaire à mes masques. Je pense que c'est le moment de développer de nouvelles compétences et le tricot s'est avéré apaisant pour certaines personnes !", précise-t-elle. Et pourquoi ne pas afficher vos créations sur votre visage, par-dessus des masques homologués ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.