Des créateurs ont réalisé du cuir à partir de poisson

Des créateurs ont réalisé du cuir à partir de poisson
Une alternative éco-responsable permettant ainsi de préserver notre écosystème.

Léandro Carvalho

Trois entrepreneurs ont réussi à créer du cuir à partir de peaux de poissons. Une alternative éco-responsable qui a de l'avenir.

Incroyable mais vrai. Trois jeunes entrepreneurs français ont réussi à réaliser du cuir en utilisant du poisson comme matière première. Développée dans leurs ateliers, situés aux alentours de la ville de Lyon, cette nouvelle matière, lancée le 12 septembre 2019, propose une conception de la mode beaucoup plus responsable. Une initiative pertinente quand on sait que l'industrie de la mode est la seconde plus polluante au monde, juste après le pétrole.

Au sein de leur société Ictyos Cuir marin de France, les créateurs récupèrent des peaux de poissons qui étaient initialement destinées à la décharge. "On a tous un peu en tête l'idée que le cuir de poisson sent mauvais", a avoué Benjamin Malatrait, un des fondateurs de la startup à l'AFP. Toutefois, il précise que "le cuir marin ne sent pas le poisson !" Une mise au point qui aura le mérite de rassurer les plus réfractaires.

Une entreprise riche en objectifs

D'un matériel considéré comme un déchet, l'entreprise en réalise un produit parfaitement abouti "au rendu proche de celui du lézard", rapporte-t-il. Et côté production, la startup récupère près de 2 000 peaux par mois. Un faible chiffre pour les fondateurs, qui comptent le voir augmenter peu à peu. Chaque année, la société a pour but de sortir une gamme de cuir différente. Après avoir exploité la peau de saumon en 2019, elle compte, pour 2020, concevoir du cuir à partir d'esturgeon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.