Découvrez les sacs et ceintures faits à partir de panneaux publicitaires

Découvrez les sacs et ceintures faits à partir de panneaux publicitaires
Sac Bilordi, réalisé à partir de bâche publicitaire et de ceinture de sécurité upcyclées (modèle unique).
A lire aussi

L'entreprise française Bilum récupère des matières destinées aux ordures afin de leur donner une seconde vie. À l'aide de vestes de gendarmerie ou encore de gilets de sauvetage, elle conçoit des sacs et accessoires de mode 100 % éco-responsables.

Vous vous êtes déjà demandé où vont les affiches publicitaires après utilisation ? Probablement à la poubelle ou encore dans un centre de recyclage ? Et bien figurez-vous qu'elles sont désormais upcyclées pour créer des accessoires de mode. Un procédé innovant (s'inscrivant dans un système circulaire) instigué par l'entreprise Bilum.

Un procédé innovant

Vestes usagées de la gendarmerie nationale, gilets de sauvetage, housses de sièges d'avions ou encore tissus d'ameublement... l'entreprise située à Choisy-le-Roi récupère des matières inenvisageables afin de leur donner une seconde vie. "C'est une aventure humaine intéressante car (...) je me suis retrouvée à négocier avec une casse pour récupérer des ceintures de sécurité pour faire des anses et l'après-midi, je négociais avec LVMH pour récupérer leurs toiles publicitaires", raconte la fondatrice à nos confrères de Positivr, le 7 octobre 2019.

Après avoir récupéré les matériaux au sein de leurs ateliers, les salariés les testent afin de réfléchir en quoi ils se transformeront. Ils produisent majoritairement des sacs, des accessoires mais également des housses de coussins. On retrouve une grande variété de produits made in France allant des sacs de voyage aux ceintures en passant par les portefeuilles, que l'on peut acheter directement sur le site de la marque (www.bilum.fr/e-commerce/fr/). En presque 15 ans, Bilum a réutilisé près de 16 tonnes de matières, soit l'équivalent de 40 000m² de surface.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.