Coronavirus : quel impact sur le monde de la mode ?

Coronavirus : quel impact sur le monde de la mode ?
Les Fashion Weeks voient leur participation chinoise baisser, en raison de l'épidémie.

Alors que la Fashion Week de Londres débute, vendredi 14 février 2020, avec un taux de participation qui s'annonce réduit à cause du coronavirus, zoom sur l'impact du virus sur la fashion sphère.

Selon le quotidien londonien, The Evening Standard, le coronavirus menacerait de faire perdre deux milliards de livres (environ 2,4 milliards d'euros) à l'industrie de la mode. D'abord parce que la Chine, fournisseur mondiale du textile, est le centre névralgique du virus, et se retrouve donc paralysée avec des usines fermées. Ensuite, parce que les Chinois représentent un énorme marché, surtout pour les marques de luxe.

Selon L'Express, ils font "entre 33% et 35% des achat du luxe au niveau mondial". Le confinement les empêchant de voyager, les ventes de vêtements et accessoires sont en très forte baisse dans les pays occidentaux. Capri Holdings (groupe qui détient, entre autres, Versace, Jimmy Choo et Michael Kors) a d'ores et déjà communiqué une perte de 100 millions de dollars, à cause de cette épidémie.

Des Fashion Weeks en berne

De nombreux salons internationaux et événements professionnels ont été tout simplement annulés. Quant à la Fashion Week de Shangai, qui devait avoir lieu fin mars, elle a été reportée. À New York, un défilé de créateur chinois (celui de la marque Mukzin), a vu ses rangées vides. Et à Londres, alors que la semaine de la mode vient tout juste de débuter, la participation est réduite, toujours en raison de l'épidémie. Quant à celle de Paris, qui se tiendra du 24 février au 3 mars prochain, deux créateurs chinois ont annoncé qu'ils ne participeraient pas. Comme le souligne Franceinfo, la Fédération de la haute couture et de la mode indique qu'"aucune disposition n'a pour l'instant été prise et qu'à ce jour, elle n'a reçue aucune consigne sanitaire" concernant la Fashion Week parisienne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.