Collection croisière Louis Vuitton : aller-simple pour le futur

Collection croisière Louis Vuitton : aller-simple pour le futur
Défilé collection croisière 2020 Louis Vuitton à New York, le 8 mai 2019.

Marine Cournede

Le 8 mai 2019, la maison de luxe présentait sa collection croisière 2020 au TWA Flight Center de l'aéroport JFK à New York. Entre terminal désaffecté, mannequins sapées à la "Blade Runner" et sacs avec écrans digitaux, le défilé sonnait comme un avant-goût du futur.

C'est dans le bâtiment du TWA Flight Center, à New York, que le défilé Vuitton a posé ses valises ce mercredi pour présenter sa collection croisière 2020. L'édifice aux courbes étonnamment futuristes a été dessiné par l'architecte Eero Saarinen en 1962. Fraîchement reconverti en hôtel, le lieu a pour l'occasion pris des allures de terminal verdoyant, où végétation exotique se mêlait à un design immaculé.

Décollage imminent

Après un vrombissement de moteurs marquant le "décollage" du défilé, les premières mannequins ont commencé à arpenter la piste, vêtues de tenues aux coupes très graphiques, ponctuées de soie, de cuir vernis noir et de sequins. Quant à la mise en beauté, elle semblait régie par une esthétique 80's déjà aperçue dans le film "Blade Runner". Coques laquées, regard cerclé d'eye-liner et joues ultra-fardées, les modèles affichaient un look sorti tout droit d'un univers mi-droïde, mi-"Miami Vice".

Le clou du spectacle reposait cependant sur les sacs à écrans digitaux, dont la toile souple équipée d'une nouvelle technologie nommée "Royole" servait de support à des contenus vidéos représentant les immenses buildings new-yorkais. Le 21 juin dernier, Louis Vuitton avait déjà fait le buzz sur les réseaux sociaux en présentant des sacs aux monogrammes réfléchissants.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.