Chantal Thomass quitte l'industrie de la lingerie

Chantal Thomass quitte l'industrie de la lingerie
Chantal Thomas lors des 25 ans de la Géode à Paris, le 6 mai 2010.

Après avoir passé plus de 45 ans à révolutionner les dessous féminins, Chantal Thomass a annoncé qu'elle souhaitait se retirer du monde de la lingerie pour se lancer dans de nouvelles aventures, toujours dans le domaine de la création.

Dans les années 1970, Chantal Thomass est la première à faire défiler des mannequins vêtues de lingerie sur les podiums. Reconnaissable grâce à son carré noir et sa frange, qui inspirent son logo, la créatrice révolutionne les sous-vêtements. À une époque où ils sont conçus pour être fonctionnels, elle finit par les transformer en vrais atouts de séduction et en symboles du mouvement féministe naissant, en y ajoutant de la soie, des froufrous, de la dentelles ou encore des petits noeuds. Après avoir tant apporté à cette industrie, Chantal Thomass a annoncé le 17 décembre 2018 qu'elle tirait sa révérence.

"J'ai envie d'aller vers de nouvelles activités"

Si à 71 ans, celle qui est surnommée "la reine française des froufrous" souhaite céder sa place de directrice artistique de sa griffe, c'est surtout car elle confie avoir "envie d'aller vers de nouvelles activités créatrices qui (l)'amusent". "J'ai envie désormais d'être moins investie dans la lingerie que je pratique depuis 45 ans", avoue-t-elle avant de poursuivre : "Je vais m'orienter vers le design pour des accessoires de mode ou de décoration."

Que les fans de ses créations ne s'inquiètent pas, "l'avenir de la marque de lingerie Chantal Thomass sera entre de bonnes mains. Les prochaines collections seront toujours conçues par une grande maison française spécialisée dans la lingerie qu'est la société Chantelle", a affirmé la designer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.