Ces marques qui se lancent dans la vente de vêtements d'occasion

Ces marques qui se lancent dans la vente de vêtements d'occasion
Nombreuses sont les enseignes, comme Auchan, à proposer à la vente des produits de seconde main.

Encouragées par l'attrait des acheteuses pour les articles de seconde main, les marques sont de plus en plus nombreuses à proposer ce service.

La vente d'occasion de vêtements fait désormais partie des habitudes des Françaises. Un constat sans appel pour l'Institut français de la mode qui rapportait, en 2019, que "près de deux Français sur cinq ont acheté des vêtements d'occasion en 2019". Des achats simplifiés par les nombreux sites et applications comme Patatam, Vinted ou encore Vestiaire Collective qui proposent aux internautes d'acheter des pièces de seconde main.

Les marques s'y mettent aussi

Un parti-pris qui est désormais de plus en plus répandu auprès des grandes enseignes. À l'image d'Auchan qui propose, depuis le 17 février 2020, des rayons spécialisés dans la vente de seconde main. Une initiative de trois mois mise en place dans seulement cinq magasins (Marseille, Hirson, Bordeaux-Mériadeck, Roncq et Melun) et qui, en cas de succès, sera déployée à long terme dans d'autres hypermarchés.

Ce n'est pas la seule enseigne à proposer des pièces déjà portées. Petit bateau, par exemple, propose des vêtements d'occasion sur son site internet dans la rubrique "Les Occasions". Un procédé également présent chez Decathlon et proche de celui de Camaïeu qui dispose d'un site internet dédié spécialement à la revente (vide-dressing.camaieu.com).

L'enseigne Okaïdi-Obaïdi, a un procédé bien différent : une fois que les clientes - membres du programme de fidélité - ont récupéré un kit d'étiquetage (afin d'étiqueter leurs produits depuis chez elles), elles n'ont plus qu'à ranger leurs produits, propres et repassés, directement en rayon. Si leur produit est vendu, le montant de la transaction sera directement crédité sur leur carte cadeau. Dans le cas contraire, les articles seront soit récupérés par leurs propriétaires, soit recyclés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.