Benetton a-t-il utilisé l'image d'une femme sans son accord ?

Benetton a-t-il utilisé l'image d'une femme sans son accord ?
L'enseigne italienne est en litige avec une ex-mannequin. (Visuel non contractuel).

Comme l'a rapporté France 3, le 3 septembre 2019, une femme s'est aperçue que l'enseigne avait utilisé une de ses anciennes photos sans son accord pour ses publicités.

Conflit d'intérêts dans le monde de la mode. Dans une des campagnes publicitaires de l'enseigne Benetton, l'image d'une mère de famille fait débat. Ancienne mannequin, Christelle N'Goïe, 42 ans, est tombée des nues en réalisant que la marque avait utilisé un de ses anciens clichés sans son accord. Une information révélée par France 3, le 3 septembre 2019.

Rendez-vous au tribunal

Souhaitant obtenir la réaction de la principale intéressée, nos confrères de France Télévisions l'ont questionnée afin d'en savoir plus. "Je l'ai appris par ma cousine qui m'a envoyé une photo et qui m'a demandé ce que je faisais là. Puis en entrant dans le magasin elle a découvert que j'étais aussi sur des sacs, des t-shirts" a-t-elle expliqué. Un cliché, dont en réalité, l'enseigne n'aurait plus les droits depuis plus de dix ans. Benetton aurait offert à la jeune mannequin, 500 francs à l'époque, en 1998, pour jouir de son utilisation.

France 3 rapporte d'ailleurs que l'ancienne mannequin a prévu d'attaquer en justice l'enseigne. Me Laurent Marchais, un des avocats de la plaignante, a affirmé que "si sur une collection, il y (avait) un tirage de 100 t-shirts, de 100 cabas, de 100 sweats, la masse financière pour Benetton (c'était) plusieurs dizaines de milliers d'euros". Un point d'entente n'ayant pas été trouvé, le tribunal se chargera de trancher.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.