Anna Wintour : qui est celle qui règne sur la mode ?

Anna Wintour : qui est celle qui règne sur la mode ?
Anna Wintour au défilé Richard Quinn à Londres, le 20 février 2018.

À 68 ans, la rédactrice en chef de Vogue US est la seule et unique personne qui peut réellement faire la pluie et le beau temps sur le monde de la mode.

Quand elle rejoint l'équipe de l'édition britannique du magazine Harper's Bazaar en 1970, Anna Wintour connaît déjà son but ultime : devenir rédactrice pour Vogue. Onze ans plus tard, après avoir quitté son Londres natal pour la grosse pomme, la jeune Anglaise née d'un père journaliste et d'une mère professeure de droit à Harvard obtient un entretien avec Grace Mirabella, alors à la tête de Vogue. Déjà très déterminée, Anna Wintour fait une croix sur le job après avoir fait comprendre à son interlocutrice qu'elle était là pour prendre sa place.

L'ère Vogue

Cet échec ne calme pas pour autant son ardeur puisque quatre ans plus tard, elle devient rédactrice en chef de Vogue UK. En quelques mois, elle remanie le magazine et le dirige d'une main de fer. En 1988, elle obtient enfin le poste de ses rêves, la direction du Vogue américain. Aussitôt, les ventes explosent. Anna Wintour ose avec des femmes noires, du jean et des personnalités controversées en couverture, une première dans l'industrie. Avec ses équipes, elle valide chaque petit détail du magazine et mène tout le monde à la baguette. Une de ses anciennes assistantes, Lauren Weisberger, s'inspire de sa propre expérience avec Wintour pour écrire "Le diable s'habille en Prada".

Postée au premier rang des défilés, Anna Wintour, sa paire de lunettes de soleil XXL et son "bob" légendaire qu'elle fait entretenir chez le même coiffeur à Londres depuis ses 14 ans règne sur le monde de la mode grâce à son sens inné du style et son flair pour dénicher les perles rares. C'est à elle que l'on doit le succès de créateurs tels que Marc Jacobs, Alexander Wang ou encore, plus récemment, le français Simon Porte Jacquemus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.