À quelle fréquence faut-il laver son écharpe ?

À quelle fréquence faut-il laver son écharpe ?
Une écharpe trop peu lavée peut causer des boutons et des irritations.

Accessoire indispensable pour affronter les basses températures mais aussi pour agrémenter une tenue, l'écharpe quitte si peu notre cou en hiver qu'elle rencontre rarement la machine à laver. Mais quels risques encourt-on à trop peu la nettoyer ?

Tous les jours, l'écharpe est en contact avec notre nez et notre bouche. Et lorsque nous l'enlevons, c'est bien souvent pour la mettre sur un porte-manteau également utilisé par des collègues ou encore pour la poser sur une chaise, avec le risque qu'elle finisse par traîner au sol. Résultat, vous l'aurez compris, l'écharpe devient rapidement un nid à microbes !

Maladies, boutons, irritations...

L'hiver rimant bien souvent avec gastro-entérite, angine ou bronchite, une écharpe non lavée peut jouer le rôle de vecteur de maladies. De plus, son tissu accumule peu à peu les poussières, saletés ou résidus de fumée de cigarette, ce qui peut causer des boutons ou des irritations sur le cou et le bas du visage. Pour éviter tous ces désagréments, il est donc recommandé de laver son écharpe une fois par semaine, voire autant que nos autres vêtements en cas de gros rhume et autres virus hivernaux.

Concernant la température de lavage, 30 degrés suffiront pour une écharpe en laine ou en soie contre 60 degrés pour un modèle en matière synthétique. Si votre accessoire vous semble fragile, privilégiez un lavage à la main pour éviter les mauvaises surprises. Et pendant que votre écharpe sèche, il vous suffit d'en porter une autre pour garder une bonne hygiène vestimentaire tout en variant les styles !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.